02052023Headline:

Coupe du monde 2022: les supporters argentins dans l’attente de la finale

L’espoir côté argentin
L’ambiance est chaleureuse, mais le stress commence à monter. Au restaurant argentin Café El Sur, le patron a prévu un gros dispositif pour le match: « Là, on a déjà prévenu le voisinage. On sera là à carton plein parce que depuis le premier match, on a rempli vraiment à bloc. »

Calista, la patronne du Volver, autre restaurant argentin a également vu sa clientèle grossir avec la compétition: « Au fur et à mesure qu’on a joué des matchs. On s’est rendu compte du coup qu’il venait de plus en plus de monde, et là, on a même préparé cent tables. »

Et quand on leur demande qui ils soutiendront, ils ne doutent pas une seconde: « L’Argentine 100%. Je suis 100% Argentine. » Tous voient l’Albiceleste vaincre les bleus lors de la finale: « 2-1 ! Avec un but de Messi. »

Newsletter
Recevez toute l’actualité internationale directement dans votre boite mail

En cas de victoire des coéquipiers de Messi, ils promettent une belle fête pour célébrer la troisième étoile de l’Argentine.

Choisir entre son pays de naissance et son pays d’adoption
Cette finale, c’est aussi match entre pays de naissance et pays d’adoption pour de nombreux Argentins installée en France et vice-versa. Ils sont environ 15 000 de chaque côté et parmi eux, on trouve de nombreux couples mixtes. C’est le cas de Corentin et Victoria, que notre correspondant à Buenos Aires, Théo Conscience, a rencontré. Lui est Français, elle est Argentine, ils sont mariés et partagent tout depuis cinq ans, mais tout à l’heure un seul sera champion du monde. Pour Victoria et Corentin, forcément, cette finale est un peu spéciale: « Moi, ça ne va pas être très très facile, surtout de célébrer et de fêter les buts sans faire du mal à l’autre, mais bon… Vraiment, j’espère la gagner ! »

Contenir sa joie en cas de victoire, ce sera surtout un défi pour Corentin, qui s’apprête à vivre cette finale avec sa belle-famille argentine: « Je ne sais pas, honnêtement devant un match de foot j’ai toujours du mal à me contenir. Je me dis toujours avant que je vais me retenir, mais c’est un peu difficile ». Corentin et Victoria vivent en France, mais sont à Buenos Aires actuellement, car ils sont venus présenter leur fils de deux mois à sa famille argentine.

Pour cette finale, Timothée, leur fils, a deux grenouillères: une aux couleurs de l’Argentine, l’autre aux couleurs de la France, reste à savoir laquelle il portera: « C’est une question qu’on nous a souvent posée, donc je pense qu’on fera une mi-temps chacun. Lui, il s’en fiche, il est déjà champion du monde de toute façon, donc on est content pour lui ! » Quel que soit le résultat de cette finale, le petit Timothée s’endormira ce soir avec une troisième étoile sur l’une de ses grenouillères.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles