08192017Headline:

Couverture maladie universelle: Voici les premiers concernés, les différents centres d’enrôlement et les pièces à fournir

Assurance maladie Universelle

La phase pilote de la Couverture maladie universelle (Cmu) a démarré le 30 décembre 2014, avec l’enrôlement du président de la République, Alassane Ouattara.

L’opération d’enrôlement qui va s’étendre sur une période de neuf (9) mois, va concerner, dans un premier temps, les fonctionnaires et les travailleurs du secteur privé en fonction ou à la retraite. Depuis le lancement de l’opération, les travailleurs du secteur public et ceux du privé sont invités à se rendre dans les différents centres d’enrôlement permanent pour se faire identifier.

Concernant le district autonome d’Abidjan, la Société nationale d’édition de documents administratifs et d’identifications (Snedai) chargée de l’enrôlement, a porté son choix sur cinq (5) communes pour l’identification des futurs assurés de la Cmu. Il s’agit des communes du Plateau, de Cocody, de Marcory, de Koumassi, de Port-Bouët et Yopougon. A en croire un responsable de la Snedai, les fonctionnaires et les travailleurs d’Abidjan peuvent se rendre à l’ancien siège de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) au Plateau, au Cbcg de Cocody, au Ceti de Marcory, au Centre des métiers de Koumassi, au Centre médico-social de la Cnps et au Lycée professionnel de Yopougon pour se faire enrôler.

Pour l’identification, les futurs assurés de la Cmu doivent être munis d’une pièce d’identité, d’un extrait de naissance ou du jugement supplétif, d’un acte de mariage pour les mariés, d’une attestation de travail ou de présence au poste, d’un acte d’autorité parentale ou d’adoption pour les personnes âgées de 18 ans et non accompagnées, du bulletin ou de l’attestation de pension… Le processus d’enrôlement, au dire du responsable de la Snedai, permettra à la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) de constituer la base de données de ses premiers adhérents, mais aussi de faire un lien entre l’adhérent et ses ayants-droit.

L’enrôlement est matérialisé par la délivrance d’une carte individuelle sécurisée permettant à l’adhérent de bénéficier des prestations de la Cmu, auprès des structures sanitaires publiques et privées. Il est bien de noter que la Cmu est un projet présidentiel dont l’objectif est de garantir, par la mise en œuvre de la solidarité nationale, l’accès à des soins de qualité à l’ensemble de la population résidant en Côte d’Ivoire. Le coût de cette assurance est fixé à 1000 F Cfa pour toutes les couches-socio-professionnelles.

Elysée YAO

Soir info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment