05302020Headline:

COVID-19/ Prise en charge des cas en Côte d’Ivoire : le parlementaire Marius Konan exige la plus grande transparence

La pandémie de CORONAVIRUS qui fait ravage actuellement dans le monde entier avec son lot d’infectés et de morts, continue de créer la psychose.
En Côte d’Ivoire, où l’on a passé la barre des 100 cas déclarés positifs dont trois (3) personnes ont été guéries, le Covid-19 continue d’être au centre des débats.

Face à ces interrogations qui alimentent les foyers, pour le parlementaire Marius Konan, les Ivoiriens veulent savoir comment sont pris en charge les malades du Covid-19 dans leur pays.

Nous sommes tous engagés aux côtés du Président de la République et de son Gouvernement dans la lutte contre la maladie à coronavirus depuis la découverte du premier cas dans notre pays.
Cet engagement nous oblige à tout scruter et à être prêt à attirer l’attention de nos gouvernants chaque fois que nous le jugeons nécessaire et c’est ce que je fais ce matin.

Nous savons tous que depuis la première réunion de Comité National de Sécurité jusqu’à ce jour des efforts constants sont déployés pour faire barrage à cette pandémie et pour guérir les personnes affectées.
Le chef de l’Etat dans sa dernière adresse nous apprenait que 96 milliards de francs CFA du contribuable étaient mobilisés pour donner à notre Etat les moyens de faire face à la crise. Peut-être qu’il faudra plus d’efforts financiers mais nous reconnaissons tous que 96 milliards c’est beaucoup d’argent qui pourrait aider notre Etat à avancer dans cette bataille.

Cependant depuis le début de la lutte contre le Covid19, aucune caméra de télévision, ne nous a montré les images des services des maladies infectieuses où sont traités les personnes qui ont contractées la maladie. Les ivoiriens veulent savoir comment sont pris en charge les malades du covid19 dans notre pays. Ils veulent voir les moyens matériels déployés et savoir les conditions de travail du personnel de santé qui est en première ligne dans cette bataille.

Les efforts financier faits par tous et pour tous doivent servir à améliorer les plateaux techniques et renforcer les capacités du personnel médical afin qu’il soit apte à faire face aux malades dans de bonnes conditions sans craindre pour leur vie.

Nous avons aussi appris que le Ministère en charge de la jeunesse veut mobiliser 700 bénévoles pour appuyer les efforts du Gouvernement, nous saluons cette envie d’aider, mais pour l’heure, nous pensons qu’il faille d’abord mettre à contribution tout le personnel de santé de notre pays qui n’est pas encore débordé par la situation, si plus tard des besoins se présentent, les autres citoyens de cette patrie deviendront des bénévoles au service de l’état.

Mon objectif ce matin n’est pas de créer une polémique politicienne pour nous donner l’occasion de nous invectiver, je veux qu’ensemble nous fassions bien les choses pour contrer cette maladie qui a désorganisé nos vies.

Je me protège et je protège les populations de ce pays que j’aime.

AbidjanTV

Comments

comments

What Next?

Related Articles