01192019Headline:

CPI: Affaire, les avocats de l’Etat de Côte d’Ivoire ont réagi à la rumeur annonçant la liberté provisoire de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé.

Les avocats de l’Etat de Côte d’Ivoire ont réagi à la rumeur annonçant la liberté provisoire de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Jean-Pierre Mignard, Jean-Paul Benoit et Pierre-Emmanuel Blard ont exprimé leur mécontentement, dans un communiqué de presse, jeudi 20 décembre 2018, suite à cette fausse information qui a circulé, vendredi 14 décembre 2018.

« Les partisans de Laurent Gbagbo relaient en boucle des fake news concernant sa libération dans la presse, sur des sites et les réseaux sociaux. Les fausses informations ont déjà provoqué un certain nombre de violence en Côte d’Ivoire il y a quelques jours et le désarroi de l’association des victimes. Ces pratiques, assimilables à des pressions, sont inacceptables et il convient de laisser la Cpi délibérer dans la sécurité », ont-ils protesté.

Ceux qui s’intéressent au projet conjoint Gbagbo-Blé Goudé à la Cour pénale internationale (Cpi) attendaient, vendredi 14 décembre 2018, la décision des juges de la Chambre de première instance I. En tout cas, c’est ce que le juge-président de cette Chambre, Cuno Tarfusser avait annoncé, jeudi 13 décembre 2018, à l’issue de l’audience tenue pour statuer sur la liberté provisoire des deux co-accusés de crimes contre l’humanité.

On en était là, lorsqu’une grosse rumeur s’est emparée, vendredi 14 décembre 2018, de plusieurs communes d’Abidjan et des localités de l’intérieur du pays, annonçant la libération provisoire de Laurent Gbagbo et de son ex-ministre Charles Blé Goudé.

De fait, tout est parti d’un post fait sur facebook, ce vendredi, par l’avocat principal de Simone Ehivet Gbagbo, Me Rodrigue Dadjé, dans lequel, il écrivait ceci : « Gbagbo Libre ! Merci seigneur ». Mais quelques minutes plus tard, il s’est rétracté sur le même espace. « L’info de sa libération n’est pas confirmée par la Cpi (…). Prière de ne pas véhiculer de fausses informations », s’est-il repris.

Mais visiblement, c’était trop tard : une vidéo de l’ex-Première dame, Simone Gbagbo, avait été diffusée, presqu’instantanément, sur facebook, confirmant l’annonce de Me Rodrigue Dadjé. Pour de nombreux partisans de l’ex-président ivoirien, à Abidjan et l’intérieur du pays, le moment tant attendu depuis 7 ans venait enfin d’arriver. Ils sont alors sortis, comme dans un élan concerté, pour crier leur joie et danser. Finalement, ils se sont rendus compte qu’ils ont été trompés. Lourdement !

SYLLA Arouna

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment