11212018Headline:

CPI : Après le passage de 82 témoins/Voici pourquoi le procès de Gbagbo et Blé Goudé peut prendre fin à tout moment

Après le passage de 82 témoins de l’accusation, au procès de Gbagbo et Blé Goudé, à la CPI, la parole est remise aux témoins de la défense. Seulement, les avocats des accusés ont la possibilité de mettre un terme à ce procès. La défense peut obtenir leur libération en demandant aux juges de se prononcer le plus vite possible. Une situation qui pourrait agacer la Procureur de la CPI, Fatou Bensouda et son collaborateur Eric McDonald.

Le procès Laurent Gbagbo et Blé Goudé à la CPI pourrait s’arrêter à tout moment. L’accusation a terminé de présenter ses témoins à la barre. C’est désormais le tour des avocats de la défense. Si les avocats de Gbagbo et Blé Goudé ont l’opportunité de démonter un peu plus les accusations de la Procureure Fatou Bensouda et son collaborateur Eric McDonald, ils peuvent s’en priver. Ainsi, ils pourraient décider de mettre un terme à ce procès, en demandant aux juges de se prononcer le plus vite possible.

Seulement voilà, selon des sources proches de la défense, Gbagbo et Blé Goudé tiennent à démontrer à la face du monde que leur procès est une machination organisée par la France et le pouvoir Ouattara contre eux. Toujours selon les mêmes sources, les témoins de la défense auront pour mission de démontrer l’implication et les manœuvres illégales de la France pour installer Alassane Ouattara au pouvoir en Côte d’Ivoire, depuis Jacques Chirac jusqu’à Nicolas Sarkozy.

Selon nos confrère d’afrique7sur7.com, la défense, qui dans un premier temps avait émis la possibilité d’obtenir la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé sans citer de témoins, a désormais la parole pour enfoncer un peu plus l’équipe du Procureur. Eric McDonald, le collaborateur de Bensouda, a indiqué, comme pour se trouver une porte de sortie honorable, l’existence d’une enquête contre les anciens rebelles accusés de crimes dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Les procès de ces derniers sont réclamés depuis plus de 5 ans, mais aucune réponse claire de la CPI n’avait été communiquée avant la semaine dernière.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment