10222018Headline:

CPI: Blé Goudé confiant de sa libération ?

L’ancien leader des Jeunes patriotes ivoiriens Charles Blé Goudé a estimé lundi, avant la reprise de son procès à la Cour pénale internationale (CPI), que “la vérité va éclater’’ sur sa présumée implication dans les violences postélectorales survenues en 2011 en Côte d’Ivoire.

“J’aborde cette ultime phase de ce procès avec sérénité. Je reste confiant et convaincu que la vérité va bientôt éclater’’, a déclaré M. Blé Goudé, cité par l’un de ses proches, Patrice Saraka, sur Facebook.

Après huit mois d’interruption, le procès de Charles Blé Goudé et de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, accusé de crimes contre l’humanité, reprend lundi.

Au cours de cette nouvelle phase du procès, les défenses des deux détenus vont plaider pour disculper leurs clients.

“Notre victoire certaine ne sera pas la victoire d’un camp sur un autre mais celle de la vérité sur le mensonge”, a-t-il conclu.

Le 22 septembre, le ministre Mamadou Touré avait évoqué le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé qui reprendrait à La Haye ce lundi. Selon lui, si la décision d’acquitter les deux coaccusés venait à être prise par la Cour Pénale Internationale (CPI), celle-ci s’imposerait à tout le monde, son parti politique le RDR compris.

Le juge Président Cuno Tarfusser avait rejeté une énième demande de la défense de Laurent Gbagbo de reporter l’audience qui va débuter le 1er octobre. Dans une décision du 21 septembre 2018, le juge italien a rendu un certain nombre de décisions qui confirment la reprise prochaine du procès de l’ancien Président Laurent Gbagbo et de son ministre Charles Blé Goudé.

Ces violences postélectorales avaient fait officiellement 3.000 morts.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment