12132017Headline:

CPI: Blé Goudé craque et pleure à chaudes larmes en plein Procès/ ce qui s’est réellement passé

Le procès conjoint de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé s’est poursuivi ce mardi 5 décembre 2017 à La Haye. L’audience du jour a été marquée par un moment d’émotion mettant en scène le patron de l’ex-Galaxie Patriotique.

Abraham Kouassi

Le deuxième et dernier jour de témoignage de Sira Dramé, militante du Rassemblement des Républicains (RDR) et Conseillère municipale à Abobo a été marqué par une scène pour le moins émouvante.

De fait, ce mardi 5 décembre 2017, le témoin de l’accusation a été interrogé par les avocats de Charles Blé Goudé sur le massacre survenu lors de la crise post-électorale dans le village d’Anonkoua-Kouté dans la commune d’Abobo.

Peu après la diffusion du reportage de la Télévision ivoirienne à la demande de Me Séri Zokou avocat de Charles Blé Goudé, dernier ministre de la Jeunesse et co-accusé de Laurent Gbagbo n’a pu se retenir. L’ancien patron de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) a  littérament craqué si bien que les membres de la Cour se sont tous retournés au moment où l’accusé s’est mis à pleurer assez bruyamment.

Avant cette scène, Sira Dramé a poursuivi son témoignage devant les juges. Interrogé sur plusieurs évènements survenus en Côte d’Ivoire et attribués aux forces pro-Ouattara, la militante du parti au pouvoir.

« Non maitre, je n’en n’en n’ai jamais entendu parler », a déclaré Sira Dramé quand elle a été questionnée sur la mort des danseuses d’Adjanou, les massacres de Duékoué. En ce qui concerne les évènements d’Anonkoua Kouté, le témoin de Fatou Bensouda a fait le commentaire suivant : «  Je sais que le village a été attaqué mais par qui, je ne sais pas ».

Notons que le procès se poursuit ce mercredi 6 décembre avec un nouveau témoin de l’accusation.

ivoirejustice.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment