07242017Headline:

CPI /Bombardement de la résidence de Gbagbo: Le journaliste britannique Seyi Rhodes fait rit Gbagbo/ce qu’il a dit

content_image

Bombardement de la résidence de Gbagbo: Le journaliste britannique accable la France, Gbagbo rit

Le journaliste britannique, Seyi Rhodes, témoin au procès de Gbagbo et de Blé Goudé, a confirmé ce vendredi 14 juillet 2017 que la France a réellement bombardé la résidence présidentielle de Cocody qu’occupait le couple Gbagbo. Il a séjourné durant deux jours à la base française de Bouët, à l’époque du bombardement de la résidence de Gbagbo, à Cocody.

Répondant à des questions de l’avocate de l’ex-chef d’Etat, appuyées par celles du juge président, sur les actions militaires de l’armée française à l’encontre de Laurent Gbagbo, le témoin a déclaré :

« Vers la fin de la bataille (10 avril 2011), le militaire (français) qui était chargé des contacts avec la presse était beaucoup plus confiant. Il s’est senti à l’aise pour expliquer à la presse de quoi il s’agissait, alors qu’un jour avant il était un peu plus fou dans ses réponses ». « Le juge demande ce qu’a dit ce militaire. «  Il nous a dit que les hélicoptères se dirigeaient vers la résidence du président. Je ne pense pas qu’il ait donné des réponses précises sur la finalité de l’opération ». Le juge veut des détails, et le témoin répond : « Un militaire ne donne pas ce genre de réponses ». Le juge demande à savoir où allaient les hélicoptères.« Il m’a permis de savoir que c’était en rapport avec la résidence présidentielle pour déloger Gbagbo. Mais il n’a pas fourni de détails », a poursuivi le juge. Sa dernière réponse a fait éclater le président Laurent Gbagbo de rire

Voir le passage en 00:39mn et 00:41mn

Auteur: César DJEDJE MEL –

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment