07192019Headline:

CPI: Charles Blé Goudé revient sur les conditions de son arrestation au Ghana. Voici ce qui s’est réellement passé

Arrêté le jeudi 17 janvier 2013 au Ghana, suite à la crise postélectorale de 2011 en Côte d’Ivoire qui l’a fait s’exiler dans ce pays limitrophe, Charles Blé Goudé, est revenu sur les conditions de son arrestation dans ce pays.
Exilé après le la reddition forcée de Laurent Gbagbo sous les feux français et des rebelles de Ouattara et Soro, son ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé s’est exilé au pays voisin le Ghana. Environ deux ans plus tard, il est arrêté et déporté aux côtés de Laurent Gbagbo à la Haye. Acquitté et libéré il y a quelques mois, Blé Goudé revient sur les conditions de son arrestation dans le pays de Nana Addo. Selon Afrique sur 7 qui a relayé ce que l’ancien ministre a publié sur sa page Facebook, Blé Goudé donne une description de comment la police ghanéenne est arrivée le chercher. » Des coups violents suivis de l’ouverture brutale des portes pour bénéficier de l’effet de surprise. Il n’y a rien de nouveau sous les tropiques. Sauf qu’ici, je suis loin de mon pays « , explique Blé Goudé.

» Dans de telles circonstances, il faut toujours garder son calme. Je garde donc mon calme. Il y a des jours où l’adversaire vous surprend et prend le dessus, comme en ce matin du 17 janvier 2013. Mais il faut savoir rester digne, même lorsqu’on a l’impression que la terre se dérobe sous nos pieds et qu’elle risque de nous engloutir « , poursuit l’ex général de la rue en ajoutant que » des questions lancinantes se bousculent dans ma tête. Une conversation avec moi-même qui n’est autre qu’un cercle vicieux. Je dois me ressaisir. Peut-être suis-je vraiment en pleine moisson, en train de récolter à tour de bras ce que j’ai semé… Mais je dois absolument relativiser, évacuer la stupeur.

Lire sur beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment