05242017Headline:

CPI: Fin de la déposition de Kassaraté à la CPI, sa dernière révélation qui a confondu les juges

La déposition de l’ex commandant de la gendarmerie nationale a pris fin ce jeudi à la Cour Pénale Internationale (CPI).

Pour son dernier interrogatoire au prétoire face au juge président Cuno Tarfusser, le généralKassaraté a révélé que c’est l’ex chef d’Etat, LaurentGbagbo  qui avait suggéré au cours d’une réunion, que Abobo soit déclarée zone de guerre, au moment où sévissait le « Commando invisible ».

« L’idée de la zone de guerre  a été émise par le président LaurentGbagbo », a-t-il révélé, avant de poursuivre. « Mais nous avons dit que ce n’était pas possible avec les enfants et les civiles qui s’y trouvaient », et au jouge de demander, militairement que signifie une zone de guerre ? « Il s’agit d’exfiltrer l’ennemi, le commando invisible, il allait avoir des effets collatéraux s’ils résistaient. Donc nous avons laissé tomber », a répondu Kassaraté.

Après avoir été interrogé par le procureur sur la question de savoir si qui de Soro ou Michel N’Guessan était ministre de la défense en mars 2011, la déposition de l’actuel ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Sénégal a pris fin sur cette déclaration.

Selon nos informations, le prochain témoin de l’accusation aux initiales P10 , serait un expert de l’ONU des Droits de l’homme qui était en Côte d’Ivoire lors de la crise post-électorale en 2011.

Donatien Kautcha, Abidjan

Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment