05262018Headline:

CPI : Gbagbo et Blé Goudé n’ont jamais réclamé l’acquittement aux juges

Contrairement aux rumeurs qui courent les rues à Abidjan, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé jugés par la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité, n’ont pas introduit de demande d’acquittement. En attendant la reprise ou non du procès, le camp de la Défense et celui du procureur restent suspendus à la décision finale des juges d’instructions.

 

Les années passent, mais les filles et fils de Côte d’Ivoire restent suspendus aux livres des juges de la CPI dans le procès Laurent Gbagbo et Blé Goudé contre le procureur. Les deux leaders politiques ivoiriens accusés d’avoir fomenté un « Plan commun » pour faire tuer les partisans d’Alassane Ouattara n’ont à ce jour été confondus par aucun des 80 témoins passés à la barre. C’est même l’inverse qui s’est parfois produit.

Plusieurs témoins de l’accusation censés aider à confirmer l’existence du fameux « Plan commun » ont carrément démoli cette thèse. Aucun des officiers de haut rang ayant témoigné dans ce procès n’a jamais indiqué avoir reçu des consignes dans ce sens. Plusieurs d’entre eux ont même montré leur colère contre le président qui les empêchait de faire la guerre.

Même son de cloche du côté de certains témoins civils. Plusieurs personnes passées à la barre ont rendu des témoignages inattendus comme ce Libérien qui plaidait auprès de la CPI pour qu’elle encourage les pays occidentaux, notamment la France, à laisser les leaders africains diriger leurs peuples sans être influencés dans leurs décisions. Dès lors qu’aucun témoignage n’est venu confirmer les accusations, la conséquence aurait été que la CPI déclare innocents les deux coaccusés pour mettre fin à ce procès qui n’a que trop duré.

Depuis le passage du dernier témoin de l’accusation, les juges de la CPI ont suspendu le procès et l’on ne sait à ce jour quand il reprendra. C’est en attendant la décision que voudront bien donner les juges à ce cynique procès que la défense du Président Laurent Gbagbo a introduit une demande de mise en liberté pour question de santé fragile de son client.

avec afriqu-sur7.fr

 

imatin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment