12142018Headline:

CPI: Guillaume Soro réclame la libération de Blé Goudé.

Guillaume Soro, le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, souhaite la libération de Charles Blé Goudé. Il était à une assemblée d’anciens de la FESCI, un mouvement dirigé par Martial Ahipeaud, lui-même ex-secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire.
L’adversité entre Guillaume Soro et Charles Blé Goudé a été des plus féroces lors de la crise politique qui a déchiré la Côte d’Ivoire de 2002 et qui s’est achevée à la chute de Laurent Gbagbo en 2011. Malgré cette forte rivalité, l’ancien chef rebelle devenu Président de l’ Assemblée nationale ivoirienne a tenu à saluer son ancien camarade de lutte scolaire en disant à sa prise de parole : « Je n’oublie pas Charles Blé Goudé même s’il n’est pas dans cette salle. »

Plus loin dans son discours, comme Karamoko Yayoro, Augustin Mian, Jean Yves Dibopieu, Blé Guirao, il a rajouté : « Je souhaite que nous puissions saluer la mémoire de Kuo Serge, aujourd’hui décédé. L’acte de ce jour est historique, important. Si nous sommes ici, c’est pour ouvrir un autre chapitre de la vie de la nation. C’est pourquoi je voudrais insister auprès de tous les camarades pour que nous puissions, dans l’intérêt supérieur de notre pays, y consacrer du temps, du coeur, à l’union des anciens de la Fesci…”

Disant son souhait d’une Côte d’Ivoire réconciliée, le patron des députés ivoiriens a affirmé que « Je veux souhaiter, dans la grâce de Dieu, qu’un jour Blé Goudé recouvre la liberté pour que la famille se retrouve. Nous sommes tous des Ivoiriens. Nul ne peut se réjouir du malheur de l’un d’entre nous et je pèse bien mes mots. Je souhaite qu’un jour tous les fils, toutes les filles de ce pays, puissions nous retrouver pour regarder ensemble l’avenir. »

À noter qu’à l’ouverture de cette assemblée, le ministre Charles Blé Goudé, incarcéré à La Haye par la Cour pénale internationale (CPI), a été fortement ovationné par ses camarades. Eugène Djue à ensuite confié : « Nous soutenons », la demande d’acquittement des avocats de Blé Goudé, car pour lui « il n’y a pas de preuves” contre lui.

En prenant la parole, Martial Ahipeaud a lui aussi lancé « Nous souhaitons une “issue heureuse” du procès de M. Blé Goudé, jugé pour “crimes contre l’humanité ».

Le patron de cette nouvelle amicale d’anciens dirigeants de la FESCI a renouvelé son intention de rendre visite au président du COJEP sur son lieu de détention à La Haye.

 

abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment