07252017Headline:

CPI / Hier l’accusation a plaidé en la faveur de Blé Goudé

cpi avocat de ble goude

Côte d’Ivoire: CPI, pour le camp Blé Goudé les vidéos présentées y compris celles de l’accusation plaident en sa faveur

Le procès conjoint deBlé Goudé  etLaurent Gbagbo  se poursuit à la Cour Pénale Internationale (CPI) .

Pour le camp de l’ex leader des jeunes patriotes les vidéos présentées y compris celles de l’accusation plaident en faveur de leur mentor et le démontre dans un document tramis à KOACI

« L’accusation, pour démontrer toutes les casquettes qu’elle tente de faire porter à Blé Goudé, a utilisé de nombreuses vidéos sans jamais réussir à convaincre. Censées être à charge, les pièces de l’accusation ce sont révélées à décharge », explique le porte-parole de l’accusé , Docteur Patrice Saraka et d’ajouter.

« Malgré lui, l’adjoint de Bensouda, s’est contenté de vidéos qui présentaient Blé Goudé, l’homme que nous avons toujours côtoyé, tel qu’il est, tel que nous le connaissons, et non la caricature imaginaire à laquelle l’on a toujours essayé d’accommoder nos consciences. Il nous a été donné de voir tout le contraire de ce que l’Accusation voulait démontrer. Mais, pouvait-elle s’y prendre autrement ? Avait-elle le choix ? Pouvait-elle apporter la preuve de l’inexistant ou de l’irréel ? Assurément non ! » Et de poursuivre. « De quoi me réjouir, en constatant qu’à travers ses images, le bureau du Procureur, sans le savoir, rappelait les valeurs de l’homme Blé Goudé, le leader politique. Nous retiendrons principalement comme valeurs : le courage, l’homme de vision, la capacité d’anticipation, la maitrise de soi face à la pression populaire et le sens de la responsabilité. »

Pour le camp de Blé Goudé, les arguments de l’accusation jusqu’à ce jour se sont avérés légers.

« Au total, les arguments de Mc Donald ce sont avérés légers. Parce qu’il est dans la vérité, les actions et les vidéos surBlé Goudé  constituent ses propres avocats et ses propres témoins que le Procureur canadien a fait parler. Et ils ont éloquemment témoigné à décharge, mieux que n’importe quel autre témoin. Contraint de s’éclipser, le mensonge a fini par faire place à la vérité. Ayant été un témoin oculaire de ce que mon pays a vécu, je peux sans risque de me tromper affirmer qu’il en sera ainsi au cours de ce procès : les faits prendront le dessus sur les commentaires insipides », fait remarquer ce dernier avant de féliciter avec ironie le procureur adjoint.

« Merci àMac Donald qui vient ainsi de donner assez d’éléments aux Juges qui prononceront dans des délais plus courts que prévus, la libération du PrésidentLaurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé.”

Le contre-interrogatoire du premier témoin clé Sam l’Africain devrait prend fin aujourd’hui. Ce dernier appelé en témoin à charge n’a jusque-là fait l’affaire des accusés en continuant de les disculper et faisant par moment les éloges de l’ancien chef d’Etat.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment