09242017Headline:

CPI: Jugemment de Gbagbo: le procureur pourrait appeler à la barre Alassane et Soro

Gbagbo à la Haye pensif

Bonjour fidèles lecteurs de Linfodrome.ci. Heureux de vous retrouver pour notre traditionelle revue de la presse nationale. Nous parlerons ce jeudi 11 septembre 2014 de la présidentielle de 2015, des affaires en justice concernant Gbagbo et ses proches ainsi que la rencontre au Cameroun des Eléphants Côte d’Ivoire. Bonne lecture.

Des nouvelles de Gbagbo

 

Poursuivi pour crimes contre l’Humanité par la Cour pénale internationale (CPI), Laurent Gbagbo pourrait voir le chef de l’Etat Alassane Ouattara ou encore le Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro participer à son procès. C’est ce qu’indique Soir Info. « Procès à La Haye : le porte-parole de la CPI évoque les cas Ouattara et Soro », barre à sa Une le journal. « Dans l’affaire le procureur contre Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale (Cpi), l’on s’est régulièrement intérogés sur la possibilité d’une participation des tenants du pouvoir actuel, notamment le président de la République Alassane Ouattara et le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro en qualité de témoins. Sur la question, c’est à un ”ni oui, ni non” que nous a renvoyé Fadi El-Abdallah, porte-parole de la Cpi que nous avons interrogé par courriel hier, mercredi 10 septembre 2014. ”Au moment des préparations pour le procès, les parties transmettent les listes des moyens de preuve dont elles disposent et des témoins qu’elles souhaitent appeler. Nous ne pouvons spéculer sur les intentions des parties, a réagi le fonctionnaire de la CPI », écrit le quotidien.

 

De son côté, Lg Infos fait savoir qu’en ce qui concerne la situation de Simone Gbagbo, d’intenses négociations sont en cours. « Tractations autour de la ”prisonnière d’Odienné” : ce que Ouattara exige pour libérer Simone Gbagbo », écrit à sa Une le quotidien. « L’information est de première main, Mme Simone Ehivet-Gbagbo fait l’objet de fortes tractations en vue de son éventuelle libération. Mais, avec les mêmes variable. A savoir que l’épouse de l’ex-président Laurent Gbagbo, vice-président du FPI accepte de ne plus s’intéresser à la politique », fait savoir le journal.

 

Quant à Le Patriote, il se penche sur la situation d’un autre hiérarque du FPI à savoir Moise Lida Kouassi. Ce dernier serait impliqué dans la vente frauduleuse d’un terrain à Koumassi « Un baron du FPI au cœur d’un scandale : Lida Kouassi vend un terrain à 2 personnes », peut-on lire à la Une du quotidien. Selon le journal, l’ancien ministre de la Défense de Laurent Gbagbo a empoché la somme total 117 millions en vendant le même terrain à deux personnes.

 

La première pour Youssouf Bakayoko

 

La nouvelle Commission électorale indépendante (CEI) a tenu sa première réunion hier, mercredi 10 septembre 2014. A cette occasion, fait savoir L’Expression. « CEI/ Youssouf Bakayoko : ”les élections seron organisées” », fait savoir en manchette le quotidien. « Plus de temps à perdre. Sitôt élu, le Bureau central de la Commission électorale indépendante (CEI) a décidé de se mettre au travail. Il a tenu sa première réunion, hier, à son siège, sis aux Deux-Plateaux dans la commune de Cocody. Une occasion saisie par le président de l’institution, Youssouf Bakayoko d’appeller la classe politique à aider la Commssion en charge de l’organisation de ces consultations électorales », écrit le quotidien.

 

Quant à L’Inter, il fait savoir que d’importantes déçisions seront bientôt prises. « Nouvelle CEI : tout se décide le 16 septembre », titre en manchette le journal. « Les membres de la Commission centrale de la Commission électorale indépendante (CEI) se (…)

Linfodrome

 

 

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment