10212017Headline:

CPI : Kassaraté Prend la défense de Simone Gbagbo, Le commando invisible a tué des gens d’Anokoi Kouté

CPI : Prenant la défense de Simone Gbagbo, Kassaraté enfonce le camp Ouattara

Le témoignage du Général Kassaraté Tiapé lors du procès de Gbagbo et Blé Goudé, tient toutes ses promesses. L’ex-Commandant supérieur de la Gendarmerie a dans ses propos de ce lundi 13 mars, pris la défense de Simone Gbagbo, l’ex-première Dame. Dans le même temps il a enfoncé le camp Ouattara en parlant des crimes commis par le Commando invisible à Abobo, lors de la crise post-électorale en 2010.

Ce lundi 13 mars, le général Kassaraté, entant que témoin, a été invité à se prononcer sur ses rapports avec Simone Gbgabo. A cette question l’ex-commandant supérieur de la Gendarmerie nationale a reconnu avoir eu plusieurs rencontres avec l’ex-première dame lors de la crise post-électorale de 2010.

« Je l’ai rencontrée souvent. Elle a voulu pour savoir quelles sont les mesures à prendre pour la sécurisation des populations. Elle n’a pas agi en tant que chef militaire mais en tant que député d’Abobo qui était inquiet pour ses populations », a déclaré Kassaraté.

En précisant le contexte de ces rencontres, Kassaraté a enfoncé le camp Ouattara. « Le commando invisible a pris les commandes d’Abobo-gare, a commis des tueries. Il y a eu un quartier qu’on appelle Anokoi Kouté qui a été attaqué, des gens ont été tués. L’Onuci est au courant, des gens ont été évacués. La Première Dame s’est inquiétée pour sa population », a précisé l’actuel ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Sénégal.

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment