07222017Headline:

CPI: La santé de Gbagbo,une grande inquiétude pour les juges donc une audience le 16 juin

Gbagbo à la Haye pensif

Près de quatre ans après son transfert à La Haye, l’état de santé de l’ex-président Laurent Gbagbo, même s’il ne fait pas couler beaucoup d’encre et de salive, préoccupe la Cour pénale internationale (Cpi).

C’est un sujet de grande inquiétude pour les juges de la Cpi, nous apprend-t-on. Raison pour laquelle cette institution judiciaire internationale tiendra le 16 juin 2015, une audience à huis clos pour déterminer si le président Laurent Gbagbo est en assez bonne santé pour assister aux procédures. En d’autres termes, cette audience permettra au Greffe de fournir des informations actualisées sur la santé de Laurent Gbagbo. L’entretien débutera à 9 h 30 dans la matinée, a précisé Geoffroy Henderson, juge unique au nom de la chambre préliminaire I, sur le site officiel de la Cpi.

Laurent Gbagbo, qui aura 70 ans le 31 mai prochain, est le premier ex-chef d’Etat remis à la Cpi. Il est écroué à La Haye depuis novembre 2011. Sa première comparution devant la Chambre préliminaire a eu lieu le 5 décembre 2011. Le 12 juin 2014, la Chambre préliminaire I a confirmé, à la majorité, quatre charges de crimes contre l’humanité (meurtre, viol, autres actes inhumains ou – à titre subsidiaire – tentative de meurtre, et persécution) à son encontre et l’a renvoyé devant une chambre de première instance pour y être jugé. Le 11 mars, la Cpi a décidé de juger Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé au cours d’un seul et même procès. Le 7 mai 2015, la Chambre de première instance I de la Cour pénale internationale a programmé l’ouverture du procès dans l’affaire Le Procureur c. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé pour le 10 novembre 2015, afin d’entendre les déclarations d’ouverture des parties et participants. Le procureur commencera sa présentation des éléments de preuve en janvier 2016.

Cyrille DJEDJED

L”INTER

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment