01192017Headline:

CPI-le juge president enervé lance au Procureur: après 5 jours d’interrogation tu ne vois pas le soleil au bout du tunel?

juge president cpi

Jeudi 10 mars 2016. La 4ème journée du témoignage de Sam l’Africain à la CPI a certainement été fatale à l’adjoint de Fatou Bensouda. Maîtrisant très mal ses propres preuves et documents, le procureur canadien a tenté en toute violation des règles de la cour, d’orienter les réponses du témoin à sa seule convenance, mettant du coup en rogne les juges de la Chambre et les avocats de la défense…

Mc Donald, le procureur adjoint de la CPI contre qui la procureure Fatou Bensouda est déjà très énervée pour avoir, la phrase est de Fatou Bensouda : «Liquidée dans une étourderie sans nom, toute sa stratégie d’accusation en livrant l’identité de ses témoins majeurs…», s’est encore attiré les foudres du juge-président de la CPI ce jeudi 10 mars 2016. En effet, alors que le 5ème témoin de l’accusation, Sam l’Africain qui se positionne plus que jamais comme un électron libre dans ce tribunal continue d’égrener ses vérités à lui, le procureur MC Donald a voulu au cours de l’interrogatoire de ce jour, l’obliger à parcourir les pages d’une énorme reliure des registres de rendez-vous ramassés à la résidence officielle de Cocody au lendemain de l’arrestation des locataires des lieux.

Une tentative qui a aussitôt soulevé de vives protestations des avocats de la défense qui ont dénoncé une manœuvre d’orientation des réponses du témoin. Visiblement énervé, le juge-président a dû rappeler lui aussi l’adjoint de Fatou Bensouda à l’ordre. « Je ne comprends pas pourquoi vous ne pouvez pas poser vos questions sur la base des documents que vous disposez déjà. Ce n’est pas un document qui a été produit par le témoin lui-même. C’est simplement un document qui contient des informations que le témoin pourrait ne pas connaître ou pas (…) La chambre sait que ce témoin a des difficultés à lire. Ces documents que nous avons sous les yeux maintenant ont été produits et reproduit ce n’est certainement de lui qu’émanent ces documents…» a protesté à son tour le juge-président contre le procureur Mc Donald. «J’estime avoir le droit de procédez au rafraichissement de la mémoire du témoin lorsqu’il ne se souvient pas de la date d’une réunion et ce afin qu’il puisse s’en souvenir. Il est sous serment… » Va alors fulminer le procureur Adjoint de la CPI.

Sam l’Africain à qui la paperasse a été présentée répondra que la grosse reliure de l’accusation est en fait la compilation de pages d’un registre de rendez-vous qu’on rencontre partout dans toutes les administrations en Côte d’Ivoire. Ces registres servant à l’évidence à noter l’heure d’arrivée et de départ des visiteurs.

Et malgré cette clarification du témoin, l’adjoint de Bensouda qui s’attendait à n’en point douter à autre chose va insister dans sa démarche biaisée obligeant du coup le juge président à lui remonter les bretelles: «Pourquoi procédez à cet exercice qui consiste à rafraîchir la mémoire du témoin lorsque vous disposez d’un document de cette nature ? J’ai de la difficulté à vous comprendre…» va répliquer le juge-président.

Complètement isolé et ballotté entre les uppercuts de la défense et les remontrances du juge président, l’adjoint de Fatou Bensouda va capituler en se réfugiant derrière sa méconnaissance des règles de la CPI. « Moi je suis d’une tradition juridique qui a ses propres règles. J’essaie de m’adapter à l’interprétation des règles qui est celle de la chambre. Malheureusement nous n’avons pas un règlement de preuves qui est très détaillé…» Une déclaration à laquelle le juge président de plus en plus énerver, va apporter cette réponse cinglante : «Oui vous pouvez poser des questions au témoin mais vous n’êtes pas autorisez à lui présenter des documents qui n’émanent pas de lui. C’est tout ! Ce n’est pas lui l’auteur des documents. Il a déjà dit avoir vu ce genre de documents dans des postes de police ou des sociétés privées. Continuez à lui poser des questions mais ne lui opposez pas de tels documents…» ./.

Eventnews

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment