01182019Headline:

CPI: Le porte-parole de la CPI fait une précision sur la libération provisoire de Gbagbo.

Le porte-parole de la CPI

Cela fait 18 jours que s’est tenue à la Cour Pénale Internationale (CPI) l’audience pour statuer sur la liberté conditionnelle de Laurent Gbagbo et par ricochet celle de son co-accusé, Charles Blé Goudé. 18 jours que les partisans des deux personnalités ivoiriennes mais aussi leurs « victimes » attendent la décision des juges qui, selon certaines rumeurs, serait rendue en faveur des détenus.
Certains avancent même le cas Blé Goudé, qui n’a pas introduit de demande de liberté provisoire, est la cause de la non divulgation de la décision des juges. La CPI serait en train de chercher où caser l’ex-ministre de Gbagbo. Puisque pour le ‘’woody de Mama’’, il serait acquis qu’il passera ces instants libres en Belgique.
Interrogé vendredi sur ces affirmations, le porte-parole de la CPI, Fady Abdallah a fait la précision suivante dans un mail du samedi 29 décembre: « Aucune décision n’a été encore rendue. Vous en seriez informé lorsque les juges rendront leur décision en temps voulu. Nous ne pouvons pas spéculer sur la décision ni sur la date à laquelle elle sera rendue. »

ivoirematin

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment