08192017Headline:

CPI/ Libération de Gbagbo: Voici le meilleur pays d’accueil pour son assignation en résidence surveillée

Jean-Pierre Benoit l’avocat de l’Etat de Côte d’Ivoire à la Cour pénale internationale a accordé un entretien à des journalistes de Jeune Afrique, dans lequel il s’est prononcé sur le cas Laurent Gbagbo. Selon lui, si l’ex-Chef d’Etat ivoirien détenu à La Haye, doit être libérer, il sera assigné en résidence surveillée. Me Benoit estime que l’endroit idéal pour Gbagbo est de rester aux Pays-Bas.

Répondant à la question d’un journaliste de jeune Afrique à savoir dans quel pays pourrait atterrir Gbagbo en cas d’assignation en résidence surveillée, JP Benoit est allé sans détour. Selon lui, la solution la plus simple serait que Laurent Gbagbo reste aux Pays-Bas.

« Gbagbo n’est l’otage de personne, si ce n’est de lui-même. S’il avait accepté le résultat de l’élection présidentielle, reconnue par l’ensemble de la communauté internationale, il ne serait pas là où il est. Il aurait épargné beaucoup de souffrances au peuple ivoirien. C’est lui qui a créé son propre malheur et celui de ses concitoyens », déclare Me Benoit.

Selon lui, la première partie du procès de Gbagbo et Blé Goudé à la CPI, a été consacrée à l’accusation. Seulement voilà, il estime que cette période a surtout gonflé le moral de la défense et des partisans de Laurent Gbagbo. Mais tous attendent la seconde partie celle des témoins de la Défense. Une partie qui semble, sera décisive pour le verdict final.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment