12192018Headline:

CPI: Maurice Kakou Guikahué, accusé levez-vous !

Maurice Kakou Guikahué avait joué un rôle essentiel dans l’établissement des certificats de décès des victimes pendant la crise postélectorale de 2010-2011. Telle est la révélation faite par Me Jennifer Nahouri lors de sa plaidoirie en début de semaine.
La défense de Laurent Gbagbo s’est lancée dans une dynamique consistant à démonter l’une après l’autre les accusations portées par le bureau du procureur contre leur client. Aussi, à la barre Me Jennifer Nahouri a passé en revue plusieurs évènements tragiques qui se sont produits lors de la crise postélectorale, notamment la “tuerie” des sept femmes d’Abobo.

Poursuivant sur sa lancée, l’avocate de l’ancien Président ivoirien a pointé du doigt le rôle joué par le Professeur Maurice Kakou Guikahué lors de cette crise. « Des certificats de décès ont été établis par des médecins et récupérés à la mairie d’Abobo par les témoins du procureur », a-t-elle indiqué, avant d’ajouter :

« Ces certificats ont été récupérés à la mairie d’Abobo sur instruction de Maurice Kacou Guikahué, l’un des responsables du Golf Hôtel. Et c’est Yacouba Tioté, le président de la VJA qui l’a dit ici. Ces documents ne sont donc pas fiables. En plus tous les membres de la mairie d’Abobo, à commencer par le maire Adama Toungara, étaient au Golf Hôtel. »

Directement interpellé dans cette affaire de faux certificats de décès, le Secrétaire exécutif du PDCI est donc très attendu pour dire sa part de vérité dans cette affaire qui l’incrimine.

Notons toutefois que le professeur Guikahué avait dit haut et fort qu’il avait combattu son cousin Gbagbo. Serait-ce par l’établissement de ces certificats de décès falsifiés ? La version de l’intéressé est très attendue.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment