05282017Headline:

CPI/ Probable Liberté provisoire: Voici les pays africains et européens prêts à accueillir Gbagbo

Gbagbo CPI joel Menteur

Selon des obeservateurs de la vie politique ivoirienne,  Fatou Bensouda avait déjà perdu sa crédibilité depuis qu’elle avait reconnu que les vidéos présentées comme pièce à conviction des crimes de Gbagbo, venait du théâtre kenyan.

Ses propres aveux sur l’innocence de Gbagbo n’ont fait qu’affaiblir davantage la procureure. « Il n’y a rien de sérieux contre Gbagbo, c’est juste une pression politique venant  de la France et je ne peux rien faire », aurait-elle confié, si l’on se réfère à l’homme politique centrafricain Pascal Bida Koyagbele.

Tous ces faits ont le mérite de plaider aujourd’hui en faveur d’une liberté ne serait-ce que provisoire de Gbagbo dans sa poursuite de son procès. Les sources de notre confrère Le tempscitent des pays qui pourrait l’accueillir à l’issue des discussions entre l’accusation la défense et la cour. Après arguments contre arguments, Laurent Gbagbo pourrait déposer ses valises en Belgique pour ce qui est de l’Europe. En Afrique du Sud ou l’Oganda pour ce qui est du continent noir.

Rappelons que Laurent Gbagbo, est arrivé à la Cpi dans la nuit du 29 au 30 novembre 2011. Depuis cette date, sa défense a introduit une dizaine de demandes de liberté provisoire. Toutes ces requêtes ont été rejetées.

Sous le fallacieux prétexte que : « la juge unique note que les informations disponibles indiquent que la situation sécuritaire en Côte d’Ivoire s’améliore. Toutefois de l’avis de la juge unique comme pour les décisions antérieures, cette amélioration ne constitue pas un motif pertinent de changement dans les circonstances qui sous-entendent la nécessité pour le maintien en détention de M. Gbagbo afin de garantir sa comparution au procès et de veiller à ce qu’il ne fera pas un obstacle à l’enquête ou à la procédure judiciaire ».

Source (Le Temps)

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment