03302017Headline:

CPI -Procès de Gbagbo et Blé Goudé/Grande trahison, grosse bourde… Tout est mélangé à La Haye

mangou kassaraté et brindou m'bia

L’information a fait le tour de la toile le vendredi 5 février 2016. Une erreur lors du procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale (CPI) a abouti au dévoilement de l’identité de certains témoins clés dans cette affaire. « Gros désagrément, hier, au procès de Gbagbo et Blé Goudé: le juge trahi dans la salle d’audience », barre à sa Une Soir Info. « Ca pourrait être assimilé à une très grosse bourde. La Cour pénale internationale (CPI) a divulgué, sans le savoir, l’identité de témoins clés à charge dans le procès en cours contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé (…). Ainsi, des noms de généraux de l’armée ivoirienne et d’hommes politiques à l’époque, proches des accusés ont été dévoilés », explique le journal qui prend soin de ne pas citer ces personnalités.

Contrairement à Soir Info, Le Quotidien d’Abidjan dévoile sans autre forme de procès l’identité de ces témoins. « Procès de la honte: voici les 5 judas qui vont témoigner contre Gbagbo », barre à sa Une le journal. « Les généraux Philippe Mangou, Edouard Kassaraté, Brindou Mbia, directeur général de la Police, Sam l’Africain un proche de Pascal Affi N’Guessan et Ellie Hallassou, ex-pro-Gbagbo, aujourd’hui militant du RDR font partie de ceux qui ont décider de témoigner contre le président Gbagbo », écrit le journal.

De son côté, Lg Infos voit dans cette erreur une véritable intervention divine. « CPI/ Procès de la honte: Dieu se manifeste à La Haye », livre à sa Une le journal. Selon le quotidien, « les intrigues à la CPI mises à nue par Dieu, l’éternel lui-même, c’est le cas de le dire ».

De son côté, Notre Voie choisit de donner la parole à l’un des mis en cause. « Sam l’Africain s’explique », titre en manchette le quotidien. Selon celui qu’on surnommait « le Libanais de Gbagbo rien ne dit qu’il va charge l’ex-chef d’Etat. « Ils ne savent même pas si je suis témoin à charge ou à décharge, moi je suis un homme politique, j’ai vécu les évènements, je sais ce que j’ai à dire ».

Linfodrome.ci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment