07212017Headline:

Cpi/ Procès Gbagbo et Blé Goudé: Bensouda adopte des nouvelles mesures à la reprise des audiences /ce qu’elle veut faire maintenant..

gbagbo,ble,fatou

Cpi/ Procès Gbagbo et Blé Goudé: Les nouvelles mesures de Bensouda

Les audiences reprennent le 19 septembre
Après l’audition de 15 témoins dans l’affaire qui l’oppose à l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, et l’ex-patron des jeunes patriotes, Charles Blé Goudé, la procureure Fatou Bensouda envisage de nouvelles mesures.

Dans une requête n° ICC-02/11-01/15 du 9 septembre 2016 adressée à la Chambre préliminaire I présidée par le juge Curno Tarfusser et disponible sur le site Internet de la Cour pénale internationale (Cpi), l’avocate gambienne demande de continuer avec les mêmes mesures de protection des témoins dans le déroulement de la procédure.

Premièrement, la procureure de la Cpi insiste pour que la Chambre autorise le témoin à toujours utiliser un pseudonyme conformément à l’article 87 (3) (d) du règlement. Deuxièmement, Fatou Bensouda désire également le maintien de la distorsion de l’image ou de la voix du témoin, conformément à l’article 87 (3) (c). Troisièmement, elle souhaite le recours à un huis clos pour identifier des parties du témoignage de témoin, conformément à l’article 87 (3) (e). Selon la procureure de la Cpi, ces mesures sont pour empêcher la divulgation publique de l’identité du témoin au procès.

Pour rappel, il faut dire que dès le début du procès, le 28 janvier 2016, l’identité des témoins a fait l’objet de nombreuses spéculations. Sur les 15 témoins entendus en neuf mois, seuls 5 ont déposé publiquement. Les autres ont bénéficié de mesures de protection décidées par la Cour. Mais, ce sont les spéculations autour de l’identité d’un député qui ont passablement énervé les juges.

Le 8 juin dernier, le président s’adressait solennellement, depuis le prétoire, prévenant que des enquêtes pourraient être ouvertes pour entrave à la justice, un crime passible de cinq ans de prison et une amende devant la Cour. Cuno Tarfusser décidait d’abord de tenir la suite de l’audience à huis clos.

En attendant la réponse du juge-président, le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, sauf changement, reprendra ce lundi 19 septembre prochain avec l’audition d’un nouveau témoin. Il durera jusqu’au mercredi 5 octobre, avant une nouvelle pause de 12 jours.

Cyrille DJEDJED

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment