08192018Headline:

CPI/Procès Laurent Gbagbo-Blé Goudé: Fatou Bensouda, s’est prononcée sur la demande d’acquittement de défense de Laurent Gbagbo, ce qu’elle dit…

Fatou Bensouda, procureure de la Cour pénale internationale (CPI), s’est prononcée sur la demande d’acquittement déposée auprès des juges de la chambre de première instance par l’équipe de défense de Laurent Gbagbo.

Initialement prévu pour le 18 septembre prochain, le procès conjoint Laurent Gbagbo-Charles Blé Goudé reprendra le 01 Octobre 2018. Conformément à la décision des juges, les équipes de défense des mis en causes, l’ex-président ivoirien et le leader de la galaxie patriotique, pourront plaider un non-lieu devant les juges de la chambre de première instance, et réclamer la libération immédiate de leur client.

L’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, dans sa parution du dimanche 29 juillet au 04 aout prochain a invité la procureure de la Cour pénale internationale à se prononcer sur ce sujet. Selon Fatou Bensouda, ce procès ne suit que son cours normal. Mieux, elle ne cache pas sa confiance quant à l’issue de cette affaire. « Ce n’est que la poursuite de la procédure judiciaire normale, c’est un non-évènement. je suis confiante», a-t-elle confié au confrère. Faut-il rappeler que l’acquittement de Jean Pierre Bemba, ex vice-président de la République démocratique du Congo, avait redonné espoir aux partisans des deux pensionnaires ivoiriens de la prison de Scheveningen.

Pour Mme Bensouda, la poursuite du procès démontre de la volonté des juges d’en finir avec cette affaire. « Ce procès prend du temps oui mais c’est un temps nécessaire. » a ajouté l’ex-ministre de la Justice gambienne.

Au sujet de la procédure en cours contre le camp Ouattara, la procureure Fatou Bensouda, a confié qu’aucun camp ne sera épargné. «J’ai toujours dis que nous nous intéresserions à tous les camps, et c’est bien ce que je fais. Les enquêtes se poursuivent et s’intensifient. Le moment de révéler certaines choses publiquement n’est pas encore venu. Mais personne n’échappera à la justice quelques soit son camps», a-t-elle fait savoir.

Rappelons que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont tous deux jugés à la Haye pour crime contre l’humanité. Cette affaire fait suite à la sanglante crise politico-militaire qu’à connu la Côte d’Ivoire entre 2010 et 2011. Cette crise avait fait plus de 3000 morts.

 

fratmat.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment