11132018Headline:

CPI / Temps dur pour Bensouda à La Haye : Les juges l’obligent à remettre ses enquêtes contre le camp Ouattara à la défense.

CPI / Week end NOIR pour Bensouda à La Haye : Les juges l’obligent à remettre ses enquêtes contre le camp Ouattara à la défense.

Week end noir pour la procureure de la Cour pénale internationale où les juges lui ont tordu le bras, en l’obligeant à remettre les résultats de ses enquêtes contre le camp du Président Alassane Ouattara à la défense du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé. Un tournant majeur dans ce procès devenu surréaliste où l’incertitude plane toujours sur la date de passage des témoins de la défense.

Selon nos informations, les juges auraient laissé éclater leur colère contre la procureure en chef de la CPI, lors d’un huis clos le week end dernier, devant ses manœuvres dilatoires sans fin qui semblent ne plus être de leur goût. Pendant longtemps, ses manœuvres avaient fait la pluie et le beau temps. Signe des temps.

Et en plus d’avoir obligé Fatou Bensouda à dévoiler les résultats de ses enquêtes sur les crimes commis par le camp Ouattara et à les mettre à la disposition de la défense, les juges ont également pris deux décisions contraignantes pour la procureure, rejetant ses demandes de confidentialité sur les enquêtes en cours contre le camp Ouattara en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, d’intenses tractations ont en ce moment lieu à la Cour pénale internationale concernant la libération de Laurent Gbagbo d’une part, et le début du passage des témoins de la défense, d’autre part.

Si la libération du Président Laurent Gbagbo est extrêmement proche, c’est encore l’incertitude concernant l’audition des témoins de la défense.

Aussi incroyable que cela puisse être, la Cour étant toujours dans l’incapacité de dire quand ces auditions débuteront.
La raison, une panique qui se serait emparée de la cour et dans d’autres milieux, devant les témoins annoncés par la défense. Les noms de très hautes personnalités ivoiriennes et françaises sont annoncés par la défense, d’où les interminables tractations à la cour.

www.ovajab.media /

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment