12152017Headline:

CPI /Toujours en attente après tout ses temoins Bensouda affirme qu’elle detient des preuves contre Gbagbo et Blé Goudé

Côte d’Ivoire: Toujours en attente de la preuve du «plan commun» et autres crimes, Gbagbo et Blé Goudé à nouveau devant la cour le 27 novembre

-Le procès conjoint de  Gbagbo et Charles  Blé Goudé marque une nouvelle pause pour rendre le lundi  27 novembre selon le calendrier indiqué par la Cour pénale Internationale (CPI).

Après de deux ans du procès jugé historique pour la CPI des observateurs restent encore leur faim quant aux preuves des accusations prouvant la culpabilité des prévenus émises par Fatou Bensouda.
La Gambienne indiquait dans son discours du 28 janvier 2016, qu’il n’était pas question au procès de savoir qui a gagné les élections de 2010, mais plutôt qu’elle détenait des preuves irréfutables contre l’ex chef d’Etat ivoirien et son bras.
Elle a évoqué un  plan commun pour se maintenir au pouvoir, et les charges suivantes : « La marche sur la RTI du 16 décembre 2010, la tuerie des femmes à Abobo le 3 mars 2011, le bombardement du marché Siaka Koné d’Abobo et les représailles du 12 avril à Yopougon après l’arrestation de Gbagbo.
Ce sont près de 70 témoins ou plus qui ont défilé ou intervenu par visioconférence pour le compte du bureau du procureur.
Ceux qu’on pouvait qualifiés de témoins clés, c’est-à- dire les généraux que Sont Mangou, Guiai Bi Poin, Kassaraté, M’Bia, Detho Létho, n’ont en aucun moment dans leur témoignage accablé Gbagbo et son co-accusé sur les charges relevées par le bureau du procureur.
Si certains d’entre eux pourraient revenir pour des clarifications comme le laisse entrevoir la CPI, Fatou Bensouda et son équipe ont encore du pain sur la planche pour prouver leurs accusations.
Pour rappel, l’accusation a jusqu’au 16 décembre prochain pour en finir avec ses témoins, avant que la défense ne présente les tiens en janvier 2018.
Donatien Kautcha, Abidjan
koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment