10152018Headline:

CPI : Voici pourquoi le verdict du procès de Gbagbo et Blé Goudé ne sera pas connu avant 2020

Détenu depuis 2011, dans la prison de Scheveningen par la Cour pénale Internationale (CPI), la liberté provisoire de Laurent Gbagbo est au centre de tous les débats. Les choses se dessinent de plus en plus, concernant cette probable libération, ce, au grand bonheur de ses nombreux partisans à travers le monde. Seulement voilà, un proche de la Chambre d’appel calme le jeu. Il révèle que le verdict du procès de Gbagbo et Blé Goudé ne sera pas connu avant 2020, date de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire.

Si la libération provisoire de Laurent Gbagbo de la CPI se précise, le verdict ne sera pas connu avant 2020. Coïncidence ou manigances, la question reste posée ? Car 2020, c’est l’année qui verra se déroulée la prochaine présidentielle ivoirienne.

L’ex-chef d’Etat ivoirien et l’ancien chef du mouvement des Jeunes patriotes sont détenus à la CPI depuis 2011. Ils comparaissent devant la Cour d’appel, pour quatre chefs de crimes contre l’humanité : meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains. Laurent Gbagbo et Blé Goudé ont plaidé non coupable.

Certes, le 19 juillet 2017, le juge Piotr Hofmanski qui présidait la Chambre d’appel a demandé à cette chambre de de procéder à un nouvel examen de la question du maintien en détention ou la mise en liberté provisoire avec ou sans conditions Laurent Gbagbo. Seulement, tout n’est pas fini.

Le Procureur de la CPI, Fatou Bensouda, devrait boucler la présentation de ses témoins en janvier 2018. En outre, la liste des victimes et enfin le plaidoyer des avocats de la défense. Ainsi, de source proche de la chambre d’appel de la CPI, le verdict ne sera pas entendu avant 2020 l’année de l’élection Présidentielle en Côte d’Ivoire.

par Christ Boli

Autre Presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment