12102016Headline:

CPI/procès de Gbagbo et Blé Goudé-Mesures de protection drastiques pour l’audition d’un « témoin vulnérable »

juge president cpi

P 513 va déposer ce mercredi 23 novembre dans le cadre du procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Mais comme il s’agit d’un « témoin vulnérable », la Chambre a décidé d’entendre son récit à huis clos. Ce témoignage ne devrait pas durer plus d’une journée.

Par Camille Dubruelh

La décision avait été annoncée dès hier par le président de la Chambre. P513 sera entendu à huis clos. Motif : il s’agit d’une « déposition délicate » par un témoin des faits, un « témoin vulnérable ». Le juge Cuno Tarfusser avait en effet jugé que certains des prochains témoins, dont P513, courent un « risque de retraumatisation s’ils devaient déposer en public ». Eventuellement, des décisions de reclassification de certains passages de la déposition pourront être prises ultérieurement, ce qui signifie que le public aura peut-être accès à ce témoignage plus tard.

 

Avant que le rideau ne se referme et que ne démarre l’audition du témoin, la Chambre a fourni en public quelques consignes aux parties. Le juge Cuno Tarfusser a ainsi précisé que les interrogatoires ne devront porter que sur « ce jour précis ». « Elle est ici pour parler de ça uniquement », a prévenu le président de la Chambre, informant qu’il interdirait toute question « en dehors de ce cadre ». 
Comme tous les prochains témoins de l’accusation amenés à déposer avant la pause du 9 décembre, le témoin va donc évoquer un fait précis. Il s’agit de la marche sur la RTI, le 16 décembre 2010, un événement retenu dans les charges contre les accusés.

ivoirejustice

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment