08182018Headline:

Création du Parti unifié: Tout ce complique de jour en jour au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci).

Ça ne va pas au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci). La formation politique dirigée par Henri Konan Bédié est en proie à un grand malaise qui sape la solidité de ses fondations et la cohésion dont elle s’est toujours vantée. Et la question de sa participation ou non à l’assemblée générale constitutive (Agc) du parti unifié, tenue le lundi 16 juillet 2018 au Sofitel hôtel ivoire, révèle cette cassure profonde au sein de la formation politique créée par feu Félix Houphouët-Boigny.

Les faits, c’est que le président du Pdci, dans un communiqué daté du 13 juillet 2018 et signé de lui- même, invite de façon très claire les cadres et militants de son parti à ne pas prendre part à cette Agc prévue ce lundi 16 juillet 2018. « Je tiens à porter à votre connaissance que le Pdci-Rda n’est pas concerné par cette assemblée. Par conséquent, je demande à tous les militants et militantes du Pdci-Rda de ne pas s’associer à cet événement, ni d’y participer », instruit le communiqué. Il s’ensuit une autre information relayée dans les colonnes du journal très proche du parti septuagénaire, Le Nouveau réveil, édition du samedi 14 juillet 2018, et qui note que le président du Pdci envoie ‘’ finalement ‘’ des observateurs à l’Agc du parti unifié.

De quoi édulcorer les consignes contenues dans le communiqué de la veille. Que non ! Il est fait mention, 48 heures plus tard, de deux autres communiqués qui portent la signature du président Bédié et qui circulent sur la toile. Ils sont censés clarifier la position du parti relativement à sa participation à la rencontre du lundi. L’un est rédigé avec des fautes d’orthographe et de grammaire. Il porte la mention ‘’ Fait à Abidjan, le 16 juillet 2018 ‘’, alors que le signataire Henri Konan Bédié se trouve, au moment des faits, à Yamoussoukro pour les obsèques de Jean Konan Banny. Ce qui jette le doute sur le document. Pour rectifier le tir, le même document est republié sur les réseaux sociaux, dans sa version corrigée, avec, cette fois, la mention ‘’ Fait à Yamoussoukro, le 16 juillet 2018 ‘’. Il devrait être le communiqué authentique rédigé par les services du président Henri Konan Bédié. ‘’ Faux ‘’, rétorque-t-on dans son cercle restreint. Joint en début de soirée d’hier lundi, un membre de la direction de la communication du président du Pdci dément la fiabilité des deux communiqués, et confirme que le leader du parti a bel et bien envoyé des observateurs à l’assemblée générale du parti unifié. Une guerre de communiqué qui laisse bien des observateurs perplexes, sinon traduit le malaise, voire la fronde contre le président Henri Konan Bédié.

Leadership contesté. Qui donc conteste le leadership au sphinx de Daoukro au sein du parti vert et blanc ? Depuis en effet la volonté, non négociée, du président Alassane Ouattara de donner vie à son projet de parti unifié, ici et maintenant, le Pdci, qui reporte le projet après 2020, est traversé par des convulsions internes. Celles-ci vont virer en véritable cassure à la veille de la formation du gouvernement Gon III, avec la création du mouvement ‘’ Sur les traces d’Houphouët-Boigny ‘’ contre la volonté de Bédié. Il est porté par des cadres amenés par Kobenan Kouassi Adjoumani qui s’affichent ainsi comme de farouches défenseurs du parti unifié. Et depuis, c’est la ‘’ rébellion ‘’. Au cours d’un meeting de sensibilisation et de mobilisation autour de son mouvement à Brobo (20 km de Bouaké) le samedi 14 juillet 2018, le ministre Adjoumani prend ouvertement le contre-pied des instructions de Bédié. Il invite les militants à effectuer massivement le déplacement pour prendre part à l’Ag constitutive du nouveau parti, alors que le président du Pdci leur demande de s’abstenir d’y participer. Des sons discordants dont les conséquences immédiates sont les communiqués contradictoires attribués au même parti, et qui finalement laissent présager une division de la formation politique laissée par feu Félix Houphouët-Boigny.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment