09212018Headline:

Crise au FPI: Trois semaines après sa sortie de prison Simone Gbagbo, à tourner la page…; Une guéguerre qui a conduit à la scission de cette formation politique.

Trois semaines après sa sortie de prison, l’ex première dame ivoirienne, Simone Gbagbo, a assisté à sa première réunion du secrétariat général du Front populaire ivoirien (FPI).

Bien évidemment, c’est la tendance dirigée par Aboudrahame Sangaré, et ses camarades qui a accueilli l’épouse de Laurent Gbagbo, si l’on en croire les informations qui nous ont été rapportées. « Je tiens à féliciter tous ceux qui ont œuvré au maintien de la ligne du parti contre les tentatives de déviation par certains de nos propres militants. J’exprime ma gratitude à l’endroit d’Aboudrahamane, le gardien du temple, pour son leadership qui a permis de sortir le FPI des flots pour attendre sereinement l’arrivée du président Laurent Gbagbo », aurait-elle indiqué.

Cette déclaration de l’ex-député d’Abobo laisse clairement entrevoir, sa position sur la crise qui a longtemps secoué le parti fondé par Laurent Gbagbo, au lendemain de la crise politico-militaire. Aboudrahamane Sangaré et Pascal Affi N’guessan se sont, en effet, livré depuis l’année 2014 une guerre sans merci, pour le contrôle de la direction du Front populaire ivoirien.

Une guéguerre qui a conduit à la scission de cette formation politique. D’un côté, les Gbagbo ou rien (GOR), dirigés par ‘’ le gardien du temple’’ dont les partisans, estiment être resté loyaux à la philosophie de Laurent Gbagbo. Et de l’autre, ‘’le lion du Moronou’’, pour qui il était urgent d’engager des réformes, tourner la page de la crise postélectorale, afin de présenter un Fpi rayonnant, prêt à relever les défis des batailles électorales futures.

La sortie de Simone Gbagbo vaut donc son pesant d’or pour la suite du feuilleton Front populaire ivoirien. Et la 2e vice-presidente du FPI, chargée de la stratégie politique, et de la politique générale du parti n’entend pas rester les bras croisés. « J’en viens à mon agenda personnel : contrairement à tout ce que laissent penser les mauvaises langues, je suis là, entièrement à la disposition du parti! Vous tous vice-présidents, secrétaires généraux, secrétaires généraux adjoints et autres secrétaires nationaux, souffrez de vous voir appeler pour des séances de travail dans vos domaines respectifs. J’ai été nommée 2ème vice-présidente chargée de la stratégie et de la politique générale du parti et vous l’avez accepté. Donc je dois vérifier avec vous vos stratégies sur les questions que vous traitez, conformément à mes charges! ».

Jean Kelly Kouassi (Stg)

 

abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment