06222018Headline:

Crise au RHDP: Tensions entre Ouattara et Guikahué; La suite…

La guéguerre née au RHDP suite au projet de création du parti unifié a atteint sa vitesse de croisière.

Les gendarmes affectés à la sécurité du professeur Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif du PDCI-RDA, viennent de lui être retirés. Désormais l’ancien président de l’Institut de cardiologie d’Abidjan devra compter avec une autre sécurité mais cette fois privée. Car les gendarmes initialement commis à sa sécurité par l’Etat de Côte d’Ivoire, ne le feront plus.

Selon une source sécuritaire, c’est le mercredi 30 mai 2018 qu’il a été donné l’ordre aux agents des forces de l’ordre de retourner en caserne, sans aucune autre explication. Guikahué est-il victime de son la ligne politique qu’il défend contre vents et marrées depuis quelques temps? Une chose est certaine, il fait partie des cadres du PDCI-RDA qui refusent ”la mort” du parti fondé par Félix Houphouet-Boigny au profit d’un autre parti fut-il parti unifié RHDP.

Pour Guikahué comme pour beaucoup d’autres militants du PDCI, il ne saurait y avoir de parti unifié sans l’alternance en 2020 en faveur du PDCI-RDA. Le parti unifié doit pouvoir prendre en compte le préalable de la candidature du PDCI à la présidentielle de 2020 après deux mandats accordés au RDR en 2010 et en 2015.

 

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment