08202018Headline:

Crise au sommet de l’Etat: Bédié et Ouattara, la mine grave qui annonçait le divorce ?

C’est la rupture totale entre le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, et le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, les deux principaux alliés au sein du Rassemblement des Houphou¨stites (Rhdp), la coalition au pouvoir.

La crise au sommet de l’Etat, entre les présidents du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié et le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, président d’honneur du Rdr et président du parti unifié du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp), a atteint les chemins de non-retour. Alors qu’on s’attendait à une nouvelle description entre ces eux personnalités à leur rencontre de ce mercredi 8 août 2018, ce rendez-vous a plutôt sonné le divorce consommé.

SI rien n’est sorti de leur tête-à-tête, en effet, l’on en sait davantage sur e motif de ce déplacement inattendu du président du Pdci-Rda au domicile du président de la République. Henri Konan Bédié, qui ignoré royalement Alassane Ouattara dans une déclaration sur la libération des prisonniers de la crise post-électorale la veille, n’a pas fait ce déplacement, pour tenter un rapprochement. Mais, il a rencontré son ex-allié pour lui signifier de vives voix, courageusement, la rupture entre leurs formations politiques. C’est dans un communiqué produit peu après leur rencontre, et dont linfodrome.ci a reçu copie, que le ‘’Sphinx’’ de Daoukro va afficher ses intentions.

Après avoir rappelé le contexte qui prévaut au sein de la grande famille du Rhdp et dénoncé la création du parti unifié du Rhdp dans des conditions qu’il déplore, le président du Pdci-Rda a annoncé le retrait de son parti du processus de mise en place de ce Rhdp unifié. Il a dénoncé l’Accord politique de création de ce parti unifié dont il est signataire. Avant de se réserver le droit, avec le Pdci-Rda, « de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent la vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations ».

Par cet acte, Henri Konan Bédié vient de prendre définitivement sa liberté de l’ex-coalition au pouvoir dont il présidait la destinée pour ouvrir un nouveau champ de collaboration avec d’autres formations qui désirent marcher avec son parti.

D’ores et déjà, le président du Pdci a annoncé une rencontre cet après-midi avec les ministres et les élus de son parti. Un rendez-vous capital pour leur signifier sans doute la nouvelle ligne de son parti. Mais, aussi, une occasion pour jauger de la fidélité et de la loyauté des uns et des autres. Surtout les membres du gouvernement pris dans un dilemme, entre leurs postes de ministres liés à leur engagement dans le Rhdp avec le président Ouattara, et la discipline du parti qui veut qu’ils suivent leur président. Un grand coup se prépare ce soir au siège du Pdci-Rda, qui met en danger des ministres tel Kobenan Kouassi Adjoumani, président du mouvement ‘’Sur les traces d’Houpohouët-Boigny’’ et d’autres cadres qui ont pris fait et cause pour le Rhdp unifié.

F.D.BONY

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment