08182018Headline:

Crise entre les membres de, l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI)

L’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) se dirige vers une crise. Suite au ‘’non’’ du parti au RHDP unifié, des cadres de la formation politique ont appelé à la démission du président du parti.

Des membres du Bureau politique de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) ont appelé à une « démission immédiate » du président de la formation politique fondée par Gnamien Konan.

Lors d’une rencontre organisée le jeudi 10 mai 2018 au Plateau, ceux-ci ont indiqué agir pour s’opposer aux résolutions du dernier Congrès de leur parti qui a abouti à un ‘’non’’ au parti unifié. « Le dernier Congrès qui s’est déroulé le 28 avril 2018 a été émaillé de nombreux dysfonctionnement graves orchestrés par Me Soro à l’effet d’aboutir au résultat que nous savons tous », a déclaré Kanga Madelaine, Secrétaire générale adjointe du parti et rapporteuse générale lors du dernier Congrès.

A l’en croire, le Bureau politique de l’UPCI quelques jours avant le Congrès s’était largement prononcé en faveur du ‘’oui’’. « Il y a des élèves qui ont pu voter le jour J. On ne demandait même pas la carte d’identité à l’appui de la carte de membre », a-t-elle fait savoir avant de dénoncer « un manque total de responsabilité corolaire d’un jeu trouble de Soro Brahima ».

Dans la même veine Dr Amani, également membre du Secrétariat général et du Bureau Politique de l’UPCI a expliqué que la rencontre du 28 avril dernier était « un Congrès orienté ». « Nous nous donnerons les moyens d’organiser ce Congrès extraordinaire », a-t-il précisé.

 

Linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment