12142018Headline:

Crise PDCI-RHDP: Vu son engagement ces derniers jours au PDCI-RDA, Thierry Tanoh marche sur une pente très glissante.

La crise née du refus du PDCI-RDA d’adherer au parti unifié RHDP pourrait emporter un autre de ses cadres les jours à venir.
Le RHDP parti unifié vient d’annoncer son congrès constitutif pour le 26 janvier 2018. En attendant cette date, le parti dirigé par le Président Alassane Ouattara continue de faire la cour aux cadres du PDCI-RDA. L’objectif étant de faire rallier au parti unifié le maximum de cadres issus de tous les partis politiques afin de former une alliance solide. Lors d’une rencontre en fin de semaine dernière avec des chefs traditionnels venus de Koun-Fao, Henri Konan Bédié repetait à qui veut l’entendre que le PDCI-RDA a définitivement quitté le RHDP et n’y reviendrait plus.

D’ici à la date du congrès constitutif du RHDP parti unifié, tous les ministres du gouvernement, Directeurs généraux, Présidents de conseils d’administrations et autres hauts cadres de l’Etat devront se déterminer. Soit ils montrent clairement par des engagements fermes qu’ils sont RHDP soit ils choisissent, pour ceux qui sont encore au PDCI, de demeurer PDCI; dans ce cas, ils devront subir toutes les conséquences liées à leurs choix politiques.

Dans la guerre qui oppose Alassane Ouattara à Henri Konan Bédié sur la question du parti unifié, le Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, Thierry Tanoh, joue gros. Reconnu comme un personnage très discret, le gendre du diplomate ivoirien Charles Gomis, participe de plus en plus aux activités du PDCI-RDA. Activités aux cours desquelles d’ailleurs, aucun cadeau n’est fait à la gouvernance du régime Ouattara. Dans une des affiches concernant la campagne d’identification des militants et nouveaux militants du PDCI-RDA, lancée récemment, on le voit poser fiérement aux côtés d’une militante.

Cette attitude du Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, laisse croire qu’il a choisi son camp et qu’il n’est pas prêt à opter pour le RHDP unifié. Si cela se confirmait, Thierry Tanoh pourrait être remercié du gouvernement lors du prochain remaniement comme ce fut le cas pour beaucoup de cadres du PDCI qui ont hésité à saisir ”la main tendue” par le Président Ouattara et le RHDP. Pour l’heure, il n’est pas exagéré de dire que, vu son engagement ces derniers jours au PDCI-RDA, Thierry Tanoh marche sur une pente très glissante.

David YALA

 

lebabi.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment