12102016Headline:

Critiques: des Ivoiriens très amer contre Mamadou Koulibaly sur son attitude vis à vis des 100 Millions

ouattara et koulibaly 2

Les intervenants à l’émission ‘’tout feu tout flamme’’ de la radio Jam Fm, le lundi 21 novembre 2016 entre 18h et 20h, n’ont pas été du tout tendres avec l’opposition ivoirienne. Ils sont s’en pris aux leaders des partis politiques qu’ils trouvent manquant de cran. En particulier le président de Liberté et Démocratie pour la République.

Invités à se prononcer sur ce qu’ils pensent de l’opposition ivoirienne d’aujourd’hui, la plupart des auditeurs a jugé cette opposition très amorphe et irresponsable devant un pouvoir Ouattara qui traîne trop de casseroles et qui leur offre donc de la matière à bien jouer leur rôle de contre-pouvoir, pour donner de l’espoir au peuple ivoirien essouflé.

Pour ces intervenants, l’opposition ivoirienne manque de «leader». Et selon eux, Mamadou Koulibaly qui aurait pu camper ce rôle, s’est discrédité. Les Ivoiriens l’ont véritablement passé au savon. Ils ont encore au travers de la gorge cette roublardise qu’a servie le président de Lider lors de la présidentielle de 2015. Son attitude vis-à-vis des 100 millions offerts par Ouattara à chacun des candidats. «Comment un ancien président de l’Assemblée nationale peut-il accepter de prendre 100 millions Fcfa de l’Etat pour sa campagne et dire après, je ne vais pas aux élections en racontant des choses».

Mamadou Koulibaly avait dénoncé l’acte de Ouattara de faire des largesses envers ses adversaires avec l’argent de l’Etat, alors que les textes ivoiriens ne lui permettent pas. Malgré cela, le président de Lider a accepté ce don estimant que c’est le remboursement de ses indemnités. Visiblement, les Ivoiriens voient Koulibaly comme le leader politique le mieux placé pour conduire l’opposition ivoirienne, mais attendent que ce dernier s’explique sur son attitude, au mieux s’excuse, s’il veut gagner leur total estime.

Infodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment