03292017Headline:

D’Abidjan à La Haye, C’était chaud pour les exilés pro Gbagbo

gbagbo

D’Abidjan à La Haye, Gbagbo et ses proches donnent du fil à retordre à tous

Procès Gbagbo

Depuis sa réouverture le 9 mai dernier, le procès de Laurent Gbagbo devant la Cour pénale internationale (CPI) est largement commenté par les quotidiens ivoiriens. Dans sa parution du jour, Soir Info explique que l’un des témoins dans l’affaire pose problème. « Procès de Gbagbo et Blé Goudé: il y a problème autour du prochain témoin », titre en manchette le quotidien. « Le prochain témoin à comparaitre dans le cadre du procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI) pose problème. P369 est en réalité un membre de l’organisation Human riggt watch (HRW) et son accointance avec un autre ‘’expert’’ de la même organisation rejeté dans le procès de Charles Taylor est mise à nu par la défense de Laurent Gbagbo », commente le quotidien.

Cette information est également traitée par L’Inter. « Procès Gbagbo et Blé Goudé à la CPI: le 7è témoin démasqué avant son audition », peut-on lire en manchette du quotidien. Le journal qui explique comme Soir Info que le témoin est un agent de HRW inique que selon la défense de l’ex-chef d’Etat, son témoignage « n’apporterait rien et perturberait la vérité recherchée ».

Le Quotidien d’Abidjan va plus loin en qualifiant l’expert de « faux témoin ». « C’est de l’extérieur de la Côte d’Ivoire qu’il a rédigé son rapport. Il n’est pas témoin des faits », ajoute le journal.

Chaudes empoignades au Ghana

C’était chaud au Ghana entre les exilés proches de Laurent Gbagbo et Mariétou Koné, ministre ivoirienne de la Solidarité. Partie pour convaincre les exilés de rentrer au pays, la ministre a eu maille à partir avec certains de ceux-ci, selon L’Expression. « En mission de réconciliation au Ghana: Koné Mariétou et un évêque pris à partie des pro-Gbagbo », titre le journal. « Contrairement à la mission du Liberia, celle du Ghana a connu des moments houleux. Selon les informations en provenance du Ghana, des actions ont été menées par des responsables pro-Gbagbo dans les différents colis de réfugiés afin qu’ils ne répondent pas favorablement au souhait du gouvernement », écrit le journal qui fait savoir que l’évêque Alexis Touably a pris part à cette mission.

Soir Info accorde sa Une du jour à cette rencontre. « Démarche pour leur retour au pays: violente altercation entre exilés et émissaire de Ouattara au Ghana », titre le quotidien. « Selon des personnes témoins des faits, qui s’en sont fait l’écho sur les réseaux sociaux, l’atmosphère était si électrique que la police ghanéenne a dû se déporter sur les lieux pour s’interposer entre les protagonistes », explique le quotidien.

Le Temps écrit dans le même sens: « L’envoyée de Ouattara chassée des camps de réfugiés ». « Partout où elle est passée, affirment nos sources, elle a été refoulée ».

linfodrome.ci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment