03282017Headline:

Daloa:Voici pourquoi les candidats du Bac saccagent tout dans les centres d’examen

eleves dehors

L’examen du Baccalauréat session 2015 s’est ouvert, le mardi 23 juin dernier, sur toute l’étendue du territoire national avec les épreuves orales. Dans la DRENET de Daloa, les nombreux candidats omis au BEPC et au BAC ont fait irruption, hier, dans tous les centres d’examen pour exprimer leur mécontentement.

 Ils ont pris d’assaut les différents centres d’examen pour la délibération des résultats du BEPC et les épreuves orales du Baccalauréat : « nous avons payé nos droits d’inscription en ligne et nos droits d’examen. Nous sommes choqués parce que nous sommes omis et personnes ne nous dit la cause. Nous avons passé 12 mois à l’école pour rien. Nous exigeons nos convocations, notre inscription sur les listings du BAC. Mais en lieu et place des réponses rassurantes à nos préoccupations, c’est la gendarmerie et la police qui nous pourchassent. Nous voulons nos convocations pour passer la BAC », a déclaré le candidat omis Hyacinthe Kadio Kabénan dans le centre du lycée moderne 4 de Daloa. Joint par téléphone, M. Sékongo Adama, le DRENET de Daloa, a déploré la situation et a invité les candidats et les parents au calme. « Cette situation n’est pas spécifique à la DRENET de Daloa. J’invite les candidats omis au calme. Beaucoup de candidats omis ne sont pas en règle. Ils se sont frauduleusement inscrits sur des fichiers des candidats officiels dans des établissements privés. C’est déplorable que nos centres de délibération de BEPC et des épreuves orales du BAC soient pillés», a-t-il affirmé. Du lycée Moderne 3 au Collège privé Diéti, en passant par les lycées modernes 2 et 4, les convocations des candidats et les procès verbaux ont été détruits par les manifestants.

Eustache Gooré Bi

SourceNotre Voie

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment