12172018Headline:

Dans le Lôh-Djiboua, voici ce que compte faire le candidat Zéhouri Bertin à la Chambre administrative de la Cour suprême.

Dans un communiqué qu’il a pris soin de rédiger lui-même, le Notaire-Conseil, Me ZÉHOURI Bertin Paul-Arnaud, candidat indépendant à l’élection du 13 Octobre 2018 dans la région du Lôh-Djiboua, dénonce plusieurs cas d’irrégularités ayant eu lieu lors du scrutin électoral. Le candidat tête de la liste « Flambeau du développement» dit avoir déposé un recours en annulation des résultats du scrutin; il adresse ses vives félicitations à tous ceux qui de près ou de loin l’ont soutenu dans la lutte contre la pauvreté et l’ignorance et réafirme sa ferme volonté de continuer à servir la population du Lôh-Djiboua avec abnégation, honneur et dignité. Ci-dessous l’intégralité de son communiqué.

Chers Ivoiriens, ivoiriennes, habitants de la région du LOH-DJIBOUA,

Chers électeurs,

Chers collaborateurs,

Mon frère, ma soeur,

Le 29 Octobre 2018 prochain, le flambeau du LOH DJIBOUA aura deux ans.

Moins de trois ans donc que nous vivons les réalités de nos terroirs au jour le jour. Ce temps m’a permis de détecter l’extrême pauvreté et l’ignorance dans lesquelles baignent nos populations sans distinction aucune.

Nous avons essayé d’apporter un peu de soulagement ici et là.

– financement massif de nombreuses activités culturelles et sportives.

– rapprochement de l’administration sous préfectorale des populations.

– infrastructures de santé- ambulance et matériels médicaux etc

– formation de l’élite des Chefs, des jeunes, des femmes, des cadres, de la diaspora etc…

– Démarches pour electrifier les villages,

– création d’emploi pour la jeunesse,

– préfinancement de permis de conduire de masse = emploi

– aide à la cohésion régionale et nationale par la participation au règlement des conflits.

– Reprofilage des routes et voiries rurales.

– Projet de création d’une banque alimentaire régionale,

– Projet de création d’une microfinance d’aide aux activités entrepreneuriales des femmes. Pour ne rappeler que ce qui précède alors que sont nombreux, les chantiers que nous avons conduit seul sans alliances ni parrain précis mais avec amour et courage. Notre candidature au conseil régional, advenue dans la foulée paraît toujours répondre aux aspirations profonde d’une région en conflit avec l’ignorance de certaines valeurs et son corollaire qu’est la pauvreté qui ont été ces dernières années nos seuls adversaires. Nous savions que les individus n’étaient que des avatars d’un système rongé par la corruption, la gabegie, la filouterie, la division, la violence etc…tous attribués à l’ignorance. Voilà des siècles que l’humanité se bat contre cet antisysteme sans garantie de succès. Toutefois, c’est une bataille de longue haleine qui a vocation de restituer l’humanité dans sa dignité. Dans le LÖH-DJIBOUA, notre projet de travail permettra sûrement de réussir à éloigner la pauvreté. Pour cela, nous ne renoncerons pas au travail dans la sérénité et la paix. Le monde entier notera que les résultats des élections régionales nous ont donné largement vainqueur sur nos adversaires. Il suffit de revenir sur notre longueur d’avance dans toutes les sous préfectures de DIVO ainsi que dans la COMMUNE. D’où sont donc sortis subitement les résultats qui sont livrés aux medias. On nous rétorque qu’il existe un électorat captif fait d’électeurs tapis “dans les campements reculés du LOH DJIBOUA “.

Ce serait en tout cas pour la plupart de grands votants “Baoule ou Malinke ” ou étrangers naturalisés ivoiriens ” qui seraient fidèles éternellement à leurs partis politiques. Soit ! mais comment se fait-il que les mêmes électeurs vivant dans les les mêmes types de campements dans la sous préfecture de NEBO (18 villages : 23 bureaux de vote), aient choisi de porter leur choix sur nous a plus de 97% pour 16 villages sur les 18 contre 1 seul village pour notre adversaire et bien aimé ZAKPA KOMENAN. Voilà ce qui nous guide et nous fonde à croire que l’ignorance de certaines contingences laisse à penser que certains électeurs (les plus nombreux) ne se mobilisent pas contrairement à d’autres (indeterminables), …On le voit bien dans la sous préfecture de NEBO où ce fameux electorat imaginaire et fictif qui serait selon L’IGNORANCE, le détenteur exclusif des decisions dans une région cosmopolite, où l’hospitalité légendaire rappelle celle de la Côte d’Ivoire d’Houphouet Boigny, DIGNAN Bailly, SEKOU Kone, a démontré qu’on ment tout le temps sur eux. TOUS m’ont bien accordé leurs suffrages massifs à DIVO, GUITRY, HIRE car , sans distinction, comme dans les 16 villages de NEBO, ils sont attachés au DÉVELOPPEMENT PARTICIPATIF que le flambeau prône par la lutte contre l’ignorance et la pauvreté.

Le système ayant été vérifié dans ma sous préfecture de naissance où personne ne viendrait inventer par mensonge un campement caché, un quartier fictif où tout deviendrait donc possible, etc…, les autres résultats sortis de nulle part, ne sont que des pures impacts de la fraude habituelle. De là, nous pensons que les habitués au système… …ils nous avaient prévenus… …, se sont mesuré dans l’obscurité de l’ignorance (le bourrage des urnes et la falsification des écritures ) sans y parvenir car malgré tout cela, nous avions toujours en avance plus 1500 voix à DIVO Sous-PREFECTURE et COMMUNE. Ce n’est pas le département de GUITRY où nous comptons par village pas moins de 25 représentants ODAP-CI, et au moins deux représentants par bureau de vote, qui nous dira que nous avons eu zéro voix dans 7 bureaux de vote en étant sérieux. Tout ceci n’est que montage artificiel grotesque sans rapport avec la réalité des votes émis à GUITRY. La mission était de venir coûte que coûte renverser la tendance dangereuse et irréversible des résultats de DIVO aux environs de 2h du matin.

Ne parlons même pas du grand département de LAKOTA où nos parents et électeurs, ont été dès 10h, plongés dans la peur avant de tous quitter les villages pour se cacher en brousse. Quels résultats possibles à LAKOTA sous préfecture et commune alors que les bureaux de vote, l’ensemble des bureaux de vote ont été fermés sur ordre vers 16h pour un dépouillement en lieu illégal, non révélé au candidat que nous étions. Dépouillement insolite donc avec des résultats machinaux que nous découvrirons sur un tableau d’école comme au BEPC, lendemain de leurs proclamations incognito. LAKOTA commune où à GBAHIRI et autres EPP 1 ou 4, les urnes ont été enlevées, incendiées, à la grande désolation de la CEI. LAKOTA où enfin, et c’est pas tout, la violence physique a fait rage, les biens saccagés….la vie d’un de nos frères, un combattant de la pauvreté a trouvé la mort atroce par egorgement. L’horreur extrême. ….quoi!!

La suite , douloureuse et tragique plonge actuellement les populations dans la honte et la résignation les gagne face à la menace de la violence (policière, microbes, machettes, administrative….) bref ! tout le monde retient son souffle. Soucieux de vos droits annihilés, brouillés, vous etiez venus de partout le mercredi 17 octobre pour aller déposer une motion d’indignation à la CEI. Vous etiez venus de LAKOTA, GUITRY, HIRE, DIVO sous préfectures a plus de 4000 âmes. Hélas !, les menaces vous avaient précédé à DIVO. Les risques d’infiltration, de vandalisme et autres, ont fait craindre aux autorités de police, un schéma cataclysmique.

J’avais été informé. Mais tenez vous bien, les habitants de la région et de la capitale de DIVO, ont su que vous avez manifesté votre dégoût face au hold up électoral et à l’occupation illicite de notre maison regionale.

Voilà pourquoi, je vous ai suggéré d’ériger votre marche démocratique, pacifique et légitime en meeting géant tenu en lieu sûre en présence des media du monde. Dieu merci vous m’avez compris et vous avez accepté. Je vous dis sincèrement merci d’avoir accepté de manifester votre refus du péril autrement que par la marche pacifique devenue risquée…ironie du sort non?. Quoi qu’il en soit, nous avons fait comme tous les autres leaders de la région en CONTESTANT LES RESULTATS et convions ceux qui n’y ont pas encore pensé (même ceux qui sont nommés vainqueurs), …et comme ils savent la VÉRITÉ, à saisir la CEI et la Chambre Administrative de la Cour Suprême d’un RECOURS en ANNULATION des élections dans notre région.

Ce qui aurait pour mérite de restaurer la dignité d’une élite régionale abonnée à la tricherie et au vagabondage électoral. En attendant la DECISION ADMINISTRATIVE D’ANNULATION avec confiance dans la justice à laquelle j’appartiens comme ouvrier , je voudrais vous redire ma joie d’avoir bénéficié ces trois dernières années de votre soutien. Vous l’avez traduit massivement dans les urnes et je tenais à vous dire que je resterai humblement à votre service là où le devoir appelera votre flambeau. Je ne reculerai devant rien pour vous servir avec loyauté et abnégation. Je vous demanderai pour cela d’adhérer massivement à L’ODAP-CI, le mouvement de votre flambeau à travers lequel, loin de la politique politicienne, nous deploierons un plan hardi du développement participatif cher à nos yeux.

Hommage à tous les leaders sous le FLAMBEAU. Mention spéciale à l’équipe de communication qui est l’arme atomique de la lutte contre l’ignorance. Mérite à l’équipe de sécurité du flambeau et aux forces de l’ordre de la région grâce auxquels nous gardons la vie par Dieu et la santé. Les média parlés et écrits ou les réseaux sociaux ne doivent pas être oubliés car ils ont rendu visibles et continueront de le faire, nos actions et projets. Respect aux ARTISTES, aux animateurs, aux woyos et tous ceux qui ont entretenu la flamme du FLAMBEAU. La région a besoin de chacun d’entre nous, ..que ceux qui seront retenus un jour au bout du processus POUR DIRIGER LA RÉGION le sachent, .nous devons travailler ensemble, main dans la main pour restaurer nos campements, villages et villes.Pour ma part, je me tiens déjà prêt. Vive le LOH-DJIBOUA, vive la Côte d’Ivoire.

Maître ZEHOURI Bertin Paul-Arnaud

NOTAIRE- Conseil Spécialiste dans la Stratégie du Patrimoine.

Enseignant-chercheur des universités

Expert-Consultant en matière foncière et fiscalité immobilière.

Président de L’ODAP-CI,

FLAMBEAU DU LOH DJIBOUA.

CANDIDAT INDÉPENDANT AUX ÉLECTIONS RÉGIONALES DU LOH DJIBOUA du 13 octobre 2018.

 

abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment