12162017Headline:

Daoukro :La langue du chef à glissé …( morceau choisi pour vous) :…

Ouattara à Daoukro

Simple constat des propos du président Alassane Ouattara en visite d’Etat dans le Iffou chez son ex homologue Henri Konan Bedié. A son arrivée à Daoukro, première escale avant de regagner dans l’après midi Prikro, le jour dimanche 14 Septembre, Alassane Ouattara livre ses premiers dithyrambes à l’endroit de son aîné en ces termes ( morceau choisi pour vous) :…

“” moi je me souviens encore du golf, ou je te demandais de partir et toi de me dire que tu restais encore à mes cotés pour me soutenir, quand je penses que d’autres ont oublié cela et se comportent autrement, il était donc important que je viennes chez mon aîné lui dire merci et voir ensemble dans quelle situation se trouve le pays””…

le bout de phrase “”” dans quelle situation se trouve le pays”” n’est peut être pas maladroit dans son emploi vu l’intention positive qui j’espères sous-tendait l’expression, mais le ton, le style utilisés à l’oral pour traduire la pensée, a laissé l’impression d’une digression péjorative.

Comme pour insinuer vraisemblablement que lui Ouattara et Bedie se reprochaient beaucoup mutuellement sur leurs respectives responsabilités pour avoir entraîné le pays dans cette situation morose, cacophonique et même désastreuse ou poussent des chantiers qui ne procurent malheureusement pas, l’espérance escomptée d’un mieux être aux ivoiriens qui se réjouissent peut être partiellement ou accidentellement à la vue de ces mirages de ponts et qui par la même occasion, souffrent dans leurs chaires lorsqu’ ils pensent que la vie est chère et ennuyeuse dans ce marasme émergent…

Président, vous ne vous êtes pas trompé,hélas le pays se trouve vraiment dans la situation dans laquelle vous aviez voulu qu’il soit, quoi que normal pour vous…

Akwaba, Allah Gnissan dans le Iffou…

Ade Cacady

autre presse

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment