02052023Headline:

De Neymar à Mbappé, de Lula à Macron, les hommages du monde entier au «Roi» du football

Edson Arantes do Nascimento, plus connu sous le nom de Pelé, est décédé jeudi 29 décembre, à l’âge de 82 ans. Après l’annonce de cette disparition, de multiples hommages ont été rendus au « Roi », triple champion du monde sous le maillot du Brésil. « Son héritage ne sera jamais oublié », a notamment salué le Français Kylian Mbappé.

Le football est en deuil avec la mort de Pelé, survenue à São Paulo ce 29 décembre. Légendaire buteur du Brésil, trois fois champion du monde avec la fameuse Seleção (1958, 1962, 1970), l’attaquant a marqué l’histoire de son sport. Aujourd’hui, avec sa disparition à l’âge de 82 ans, c’est toute la planète football qui pleure et se recueille. Les hommages affluent de partout.

La famille du « Roi » s’est exprimée la première. C’est elle qui a annoncé au monde la mort du champion : « Tout ce que nous sommes, c’est grâce à toi. Nous t’aimons à l’infini. Repose en paix », a écrit sa fille Kely Nascimento sur Instagram.

Kylian Mbappé, l’attaquant de l’équipe de France, a rapidement réagi sur les réseaux sociaux. Le joueur du PSG, qui avait rencontré plusieurs fois Pelé et reçu ses chaleureuses félicitations lorsqu’il remporta le Mondial 2018, a écrit en anglais : « Le roi du football nous a quittés, mais son héritage ne sera jamais oublié. Repose en paix, Roi. »

« Il a fait du football un art », salue Neymar
Neymar, l’un des successeurs du génie sous le maillot du Brésil, ne pouvait rester silencieux. Sur Instagram, l’attaquant a posté une photo de Pelé portant une couronne, accompagnée de ces mots : « Avant Pelé, le football était juste un sport. Pelé a tout changé. Il a fait du football un art (…), il a donné une voix aux pauvres, aux Noirs, et surtout : il a donné de la visibilité au Brésil. » Neymar, qui a égalé le record de buts de son aîné en équipe nationale durant le dernier Mondial (77 réalisations), ajoute que « sa magie va perdurer ».

Les plus grands joueurs, d’aujourd’hui et d’hier, saluent l’icône auriverde. « Repose en paix », écrit respectueusement l’Argentin Lionel Messi, septuple Ballon d’Or qui vient de remporter la Coupe du monde 2022.

Le Portugais Cristiano Ronaldo, lui, rend hommage à un géant qui a été « une source d’inspiration pour des millions » de personnes. « L’affection dont il a toujours fait preuve à mon égard a été réciproque dans tous les moments, même à distance », poursuit CR7.

Le Brésilien Ronaldo, de son véritable nom complet Ronaldo Luis Nazario de Lima, parle d’un homme « unique, génial, technique, créatif, parfait, inégalable ». « Quel privilège d’être venu après toi, mon ami », dit aussi l’ancien joueur, double champion du monde avec le Brésil (1994, 2002).

Franz Beckenbauer, qui joua un temps avec Pelé, réagit avec émotion à cette disparition. « Le football a perdu aujourd’hui le plus grand de son histoire, et moi un ami unique. Le football t’appartiendra à jamais. Repose en paix », dit dans un communiqué le « Kaiser » allemand.

« L’immortel à jamais avec nous »
La Fédération internationale de football (Fifa) a changé la pagination de son site internet pour honorer la mémoire de Pelé, « l’immortel à jamais avec nous ». Elle avait elle-même désigné le Brésilien « Footballeur du XXe siècle ».

Luiz Inacio Lula da Silva, le président-élu du Brésil qui succèdera officiellement à Jair Bolsonaro le 1er janvier, affirme qu’« il n’y a jamais eu de numéro 10 comme lui ». La présidence actuelle du Brésil applaudit elle « l’un des plus grands athlètes de tous les temps », ainsi que « grand citoyen et patriote ». « Peu de Brésiliens ont porté le nom de notre pays aussi loin que lui », ajoute-t-il.

Pour le président français Emmanuel Macron, Pelé représente « le Jeu, le Roi, l’Éternité ».

Considéré comme un trésor national dans son pays, Pelé n’avait connu que deux clubs professionnels durant sa carrière de joueur : le Santos FC, puis la formation américaine du New York Cosmos. Le club de Santos dit « Merci, Roi », tandis que le Cosmos mesure l’immensité du Brésilien qui a porté ses couleurs : « Son impact durable sur le football est inestimable. »

Trois jours de deuil national
Le Santos FC a annoncé, quelques heures après la mort du footballeur mythique, le programme des hommages qui lui seront rendus. Il y aura d’abord une veillée funèbre pour le « plus grand footballeur de tous les temps » lundi 2 janvier au stade Urbano Caldeira, dans le quartier de Vila Belmiro. Puis, le lendemain, mardi 3 janvier, la dépouille de Pelé sera enterrée.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé trois jours de « deuil officiel dans tout le pays (…), une marque de respect après le décès d’Edson Arantes do Nascimento, Pelé » des suites d’un cancer, peut-on lire dans un décret publié au Journal Officiel.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles