08192017Headline:

Déchets toxiques: bientôt de “bonnes nouvelles” pour les victimes

Déchets toxiques : bientôt de

De “bonnes nouvelles” seront annoncées le 31 janvier aux victimes des déchets toxiques en attente d’indemnisation, a annoncé dimanche le président de la Coordination nationale des victimes des déchets toxiques (CNVT), Charles Koffi, après le report d’un meeting qu’il devait animer au stade de Vridi Cité, à Port-Bouët (Abidjan).

“Nous avons décidé de surseoir au meeting d’explication du délibéré du 13 janvier condamnant Cheik Koné et consorts à 20 ans de prison ferme parce que nous n’avons pas eu l’autorisation à temps. Une autre réunion est prévue le 31 janvier et, à cette occasion, de bonnes nouvelles seront annoncées aux victimes”, a déclaré Charles Koffi aux journalistes.

Quelques minutes auparavant, des agents de la police nationale avaient démantelé les bâches installées sous lesquelles des centaines de riverains s’étaient installés pour s’informer sur leur indemnisation, a constaté l’AIP.

“Après l’énoncé du verdict du 13 janvier, Koné Cheick et ses acolytes sont venus ici pour fêter, en disant qu’ils ont gagné le procès alors que nous savons que s’il est encore en liberté, c’est grâce à des connexions politico-judiciaires”, a relevé Charles Koffi.

“Nous venons dire aux populations de Vridi Cité que l’indemnisation générale des victimes est en voie de finalisation pour cicatriser leurs plaies et apaiser leurs souffrances”, a promis Koffi Charles.

Après la condamnation de Koné Cheick Oumar et Gohourou Claude à 20 ans de prison ferme, les victimes exigent leur incarcération, l’étude “sérieuse” de l’implication de la Société générale de banque de Côte d’Ivoire et l’apurement du reliquat de sept milliards que l’Etat doit aux “victimes ambulatoires”.

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment