02292020Headline:

Déguerpissement d’Adjouffou : Makosso donne raison à Ouattara

Le Révérend Pasteur Camille Makosso a adressé un message au Président Alassane Ouattara relatif au déguerpissement aux populations d’Adjouffou.
« M. le Président, vous avez entièrement raison. Le problème d’Adjouffou est un problème qui dure depuis des années… Adjouffou est une zone qui appartient à l’Etat et à l’aéroport… Mais l’heure n’est pas la bonne, les gens viennent de fêter, ils n’ont plus d’argent… Vous avez été victime d’injustice, votre mère, celle qui vous a porté, son corps a été profané, vous savez ce que c’est que de ressentir l’injustice… Prési, pardon, faut sciencer « , a déclaré le Général Pasteur.

Le déguerpissement des populations autour de l’aéroport, annoncé la semaine dernière par le ministre des Transports, Amadou Koné, intervient après la mort d’un adolescent ivoirien sur un vol d’Air France. Il a été retrouvé sans vie à l’aéroport de Roissy dans le puits du train d’atterrissage de l’appareil reliant Abidjan à Paris.

Ce déguerpissement se fera en plusieurs phases dont la première « démarre le lundi 20 janvier 2020», a déclaré M. Diomandé en présence du Directeur général de l’Autorité nationale de l’aviation civile (ANAC) Sinaly Silué et du Directeur général de l’Aéroport international Félix-Houphouët-Boigny, Gilles Darriau.

Ce déguerpissement devrait s’étendre sur une « durée d’une semaine et partira de la zone Aéro-canal jusqu’à Kamboukro », ainsi que de la clôture de l’aéroport de 200 mètres qui seront réduits à 50 mètres du côté d’Adjouffou où une forte densité de la population est observée.

Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment