01192017Headline:

Déguerpissement: Des populations d’ Abobo dans la détresse appellent le président Ouattara au secours

deguerpissement

Le 22 janvier 2015, une opération d’envergure de déguerpissement, a été menée par le ministère de la Construction et de l’Urbanisme, dans la commune d’Abobo, dans le quartier Anonkoua, appelé communément « Pays bas ».

Promesse a été faite par les autorités aux propriétaires qu’un dédommagement devrait suivre dans un bref délai. Mais depuis plus d’un an, les populations et propriétaires sinistrés sont encore dans l’attente.

En compagnie des autres, l’un des propriétaires qui dit se nommer Yoro Richard, a fait visiter, le mardi 5 juillet 2016, le site envahi par les mauvaises herbes. En larmes et en colère, il nous a expliqué le calvaire et la misère de tous. « On nous a fait des promesses, et jusqu’à présent, rien. Qu’allons-nous devenir ? Nous squattons des maisons chez des connaissances pour la plupart », a dénoncé ce septuagénaire, avant de lancer un appel au président de la République, Alassane Ouattara, au nom de tous. « Nous demandons l’arbitrage du président Ouattara, afin que nous soyons dédommagés, car non seulement, nous avons été chassés des sites, mais nous n’avons pas encore été dédommagés comme promis ».

Par ailleurs, ce site dont certaines habitations sont en ruine est devenu le repère des grands bandits et autres microbes. Malgré cette insécurité, certains riverains sont retournés pour tenter de refaire leur vie. Cette situation inquiète les riverains qui dénoncent la montée de l’insécurité et la non tenue des promesses des autorités.

M’BRA Konan

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment