04202024Headline:

Déguerpissement : L’ abbé Abekan prévient Bacongo : « Vous passerez avec vos machines d’enfer sur mon corps »

Alors que son village est menacé de destruction, l’abbé Abekan Norbert a envoyé un message musclé à l’endroit d’Ibrahim Cissé Bacongo, le ministre-gouverneur du District autonome d’Abidjan.
L’abbé Abekan opposé à la destruction de son village Anono
L’abbé Abekan Norbert a fait une sortie musclée relativement à l’annonce de la destruction de son village Anono. L’homme religieux n’est pas passé par quatre chemins pour dire ses vérités à Ibrahima Cissé Bacongo, le ministre-gouverneur du District autonome d’Abidjan.

« JE VOUS PRÉVIENS : Avant que vous ne trouviez votre recherché confort, vous passerez avec vos machines d’enfer sur mon corps . Je ne laisserai point voler l’héritage de mes ancêtres, je ne laisserai point raser, la terre de mes souvenirs d’enfance, la terre où reposent en paix MES ANCÊTRES », a mis en garde l’abbé Abekan.

Et l’abbé d’ajouter : « Tous les quatiers Riviera Golf, Riviera deux, Riviera Trois,Bonomin, Djorobité etaient les plantations de cacaoyers, de caféiers et de palmiers de mes ancêtres, mes grands parents et mes parents. Vous les avez rasés pour faire pousser vos villas et buildings gratuitement. Ça ne vous SUFFIT PAS ÇÀ ? Et vous voulez raser le peu qu’il me reste ? Quelle ingratitude ! »

On ignore pour l’heure jusqu’où irait le prélat pour défendre la terre de ses ancêtres. En tout cas, il fait savoir que détruire son village Anono, c’est raser toute l’histoire de ses ancêtres, ses souvenirs d’enfance, ses traditions et coutumes, ses danses guerrières.

What Next?

Related Articles