12112018Headline:

Depuis Accra, Jeannette Koudou fait une grave révélation de taille sur ce qui s’est passé entre les deux hommes inséparables, lors de la crise post-électorale en 2011.

Mardi 04 Décembre 2018 -A l’instar des militants du Front Populaire Ivoirien (FPI) à la place Ficgayo de Yopougon, ceux en exil au Ghana ont organisé une cérémonie d’hommage à Aboudrahamane Sangaré à Accra.
Une occasion pour la sœur de Laurent Gbagbo, Jeannette Koudou, de faire une révélation de taille sur ce qui s’est passé entre les deux hommes inséparables, lors de la crise post-électorale en 2011.

Nous apprenons que, l’ex chef d’Etat avait l’intention de quitter le pouvoir même s’il avait demandé le recompte des voix, mais à condition d’avoir l’accord de Sangaré et son oncle Laurent Ottro  ex PCA de la SIR avant de se décider.

Jeannette Koudou révèle que ses deux personnalités ont refusé que son frère abdique parce qu’il était le vainqueur de la présidentielle de 2010.

« Gbagbo Laurent, tu es un homme. Un garçon, il meurt une fois. Tu as gagné les élections. Tu tiens jusqu’au bout. Personne ne te tuera. C’est moi ton papa », aurait réagi l’époux de feue Sarata Touré et le « gardien du temple » de renchérir. « Tu vois, tu ne renonceras à rien. Tu as gagné les élections. D’ailleurs j’arrive chez toi ». Et Sangaré a déménagé à la Résidence pour rester avec son ami. Là, il lui dit : « Tu es là, tu tiens ! »

Poursuivant l’ex Directrice de l’AGEFOP a confié que durant le bombardement de la résidence présidentielle par l’armée française, Sangaré était assis dans un coin.

« Il lisait un roman pendant que les bombes tombaient. Et puis Gbagbo Laurent est arrêté et Sangaré de même », a-t-elle confié.

Donatien Kautcha

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment