05262024Headline:

Depuis la prison, Reckya Madougou reçoit un émouvant message de sa mère pour ses 50 ans

L’opposante béninoise Reckya Madougou a fêté ses cinquante ans de vie. Mais cette célébration est faite en prison où elle séjourne depuis quatre ans. Ainsi, à l’occasion de son cinquantième anniversaire de naissance qu’elle célèbre malheureusement derrière les barreaux, l’ancienne ministre de la justice a reçu un message poignant de la part de sa mère.
Bénin – Reckya Madougou fête ses 50 ans en prison : le message touchant de sa mère en cette occasion spéciale pour l’opposante
En détention depuis quatre années, l’opposante Reckya Madougou a fêté ses 50 ans de vie dans les cellules de la prison. Même seule derrière les barreaux pour ses célébrations, la candidate recalée du parti « Les Démocrates » à la présidentielle de 2021, reçoit tout de même des mots d’encouragement et de soutiens de ses proches. Parmi ceux-ci, figure en bonne place sa génitrice qui n’a pas manqué d’avoir une pensée à elle comme d’habitude depuis son incarcération il y a quatre ans.

Dans un message très touchant, dame Thérèse Sadia Madougou née Alédji a indiqué que c’est avec un cœur brisé qu’elle souhaite un anniversaire béni à sa si brave fille. Rappellant les conditions de naissance de Reckya Madougou, la mère de l’ex-conseiller spécial du président Togolais Faure Gnassingbé ignore l’état d’âme actuel de sa fille en ce jour si spécial pour elle.

« Je ne sais comment elle se sent aujourd’hui ni comment elle est là-bas en ce jour si spécial pour elle. Mais je sais qu’à défaut de la voir, vos nombreuses prières toucheront son âme et intercéderont pour elle. Merci à vous tous », peut-on lire dans le message la mère de Reckya Madougou. Brave dame, Reckya Madougou qui séjourne actuellement derrière les barreaux, a été deux fois ministre et porte-parole du gouvernement du président Boni Yayi entre 2013 et 2016.

Pour rappel, Reckya Madougou, membre du parti d’opposition « Les Démocrates », a été arrêtée le 03 mars 2021. Il lui est reproché des faits d’association de malfaiteurs et terrorisme. Présentée au Procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), elle a été placée sous mandat de dépôt. L’ancienne ministre de la microfinance est incarcérée depuis cette date dans des conditions très strictes, puis condamnée peu après à 20 ans de prison le 11 décembre 2021.

Lire l’intégralité du message de la mère de Reckya Madougou à sa fille qui souffle sa cinquantième bougie en détention
Avec un cœur brisé je souhaite un anniversaire béni à ma si brave fille

Il est des moments pénibles pour une mère. Mais du fond de l’injustice, résonne toujours la voix du Seigneur.

La nuit dernière encore j’ai difficilement pu fermer l’œil à la réception du message déchirant de mon petit fils à transmettre à sa mère, lorsque je la verrais. Je me suis dite « Seigneur voici la 4eme fois que nous ne pouvons pas l’embrasser ni l’entendre à son jour d’anniversaire pour lui manifester tout notre amour ». Mais Dieu sait quelque peu nous consoler car certains souvenirs me sont revenus à l’esprit.

À 19 heures, un mardi aussi comme aujourd’hui, le mardi 30 avril 1974, je mettais au monde une petite luciole. Elle était très vive aussitôt sortie de mon ventre. Je pouvais déjà lire dans son regard perçant ce caractère bien trempé qu’on lui connaît. Elle est née le jour de la première visite au Bénin du Président Mobutu Sese Seko.

Son père, mon feu mari, me disait qu’il ne résistait pas à son sourire. Ce sourire qu’elle a d’ailleurs gardé à toute épreuve. Tous ceux qui ont assisté à son baptême au 8eme jour avaient remarqué une grâce particulière sur cet enfant. Au point où certaines autorités du pays qui ne se parlaient pas à l’époque et se sont retrouvées à cette cérémonie, s’y sont réconciliées, à l’étonnement général.

L’Imam célébrant son baptême nous avait déclaré : «Votre fille a une grande étoile. Allah l’utilisera abondamment. Elle réconciliera beaucoup…». Il avait ajouté qu’elle a le destin d’un grand prophète cité dans le Coran (et dans la Bible aussi d’ailleurs), et dont je me garde de mentionner le nom ici. À l’époque je n’avais pas bien compris tout cela. Mais au fil des ans, les choses se sont précisées.

Je ne sais comment elle se sent aujourd’hui ni comment elle est là-bas en ce jour si spécial pour elle. Mais je sais qu’à défaut de la voir, vos nombreuses prières toucheront son âme et intercéderont pour elle. Merci à vous tous.

Un merci spécial à tous les prêtres qui ont dit des messes en son intention aujourd’hui et à tous les Imams pour leurs inlassables prières.

Mme Thérèse Sadia MADOUGOU née ALEDJI

What Next?

Recent Articles