12192018Headline:

Depuis Paris, Alassane Ouattara dit faire “confiance aux institutions” ivoirienne.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a affirmé lundi qu’”il y a eu des difficultés” dans des communes lors des élections locales du 13 octobre en Côte d’Ivoire, mais “ce n’est pas une crispation”, après une audience avec son homologue français Emmanuel Macron au palais de l’Elysée.
“Il y a quelques communes où il y a eu des difficultés, ça se passe dans d’autres pays, ce n’est pas une crispation”, a indiqué M. Ouattara, face à la presse après la rencontre.

Cinq personnes ont été tuées à Abidjan et dans des localités à l’intérieur du pays et d’autres blessées, dans les violences qui ont émaillé ces élections couplées-municipales et régionales, selon un bilan du gouvernement.

Selon les résultats publiés par la Commission électorale indépendante (CEI), le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) arrive en tête avec 18 régions sur 31, contre 6 pour le Parti démocratiques de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir) pour les régionales. Le RHDP a également raflé 92 sièges pour les municipales contre 50 pour le PDCI. La coalition au pouvoir détient plus de 100 sièges après le ralliement des indépendants.

Depuis l’annonce des résultats, les deux partis s’accusent mutuellement de fraude. De nombreux candidats issus de ces formations, déclarés perdants par la CEI, ont déposé des recours à la Cour suprême.

Le PDCI a engagé deux avocats français pour défendre ses candidats dans le cadre de ce contentieux électoral.

“Il y a des personnes qui, quand elles gagnent tout va bien, quand elles perdent rien ne va plus”, a soutenu Alassane Ouattara qui dit faire “confiance aux institutions” de la Côte d’Ivoire.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment