12102016Headline:

Dernière nouvelle de la CPI: Gbagbo une fois de plus refuse de recevoir Affi

gbagbo et affi

Dernière nouvelle de la CPI: Affi N’guessan persona non grata chez Laurent Gbagbo

On commence à en savoir un peu plus sur les raisons des tergiversations de l’ex-président du FPI, Pascal Affi N’guessan et son clan quant à leur visite à Laurent Gbagbo à la CPI.

Ni Affi N’guessan, ni aucun membre de son clan ne se fera recevoir par Laurent Gbagbo à La Haye. Le fondateur du FPI a mis un total embargo sur le président suspendu du parti et ses suiveurs ». Cette information émane d’une source proche de Laurent Gbagbo qui est déjà allée à plusieurs reprises lui rendre visite à la CPI. Notre informateur met au défi toute personne capable de dire quand et comment Affi N’guessan et ses partisans pourraient réussir à convaincre l’ex-président de la République de le recevoir. « Les sanctions contre Affi sont levées, il est dorénavant libre d’aller partout où il veut. Mais pourquoi fait-il autant de difficultés à prendre le chemin de La Haye pour aller voir le président Gbagbo qui d’ailleurs reçoit tout le monde ? », s’est interrogé notre informateur. En effet outre notre source, Kouadio Konan Bertin dit KKB, militant actif du PDCI, ex-directeur de campagne d’Alassane Ouattara pour le compte de la jeunesse du RHDP en 2010 est déjà allé par deux fois rendre visite à Laurent Gbagbo à la CPI. Banny, Ago Marthe, Stéphane Kipré pour ne citer que ceux-là, ont tous déjà eu l’honneur d’être les hôtes du plus célèbre prisonnier de La Haye. Contrairement à ces personnes, Ni Affi N’guessan, ni aucun membre de sa confrérie n’a encore été reçu par Laurent Gbagbo. Amani N’guessan, Krékré Firmin, Augustin Komoé, Marcel Gossio, Atteby Williams, Abouo Ndori, etc. n’ont pas encore été reçus à La Haye et ne le seront certainement jamais, si l’on s’en tient aux informations de notre source. Il y a une semaine, nous avons joint au téléphone Mme Agnès Monnet, ex-secrétaire générale du FPI et fidèle d’Affi N’guessan. Elle nous avait fait savoir que son patron avait déposé une demande auprès de la CPI pour être reçu par Gabgbo. Elle nous donnait une semaine pour que cette réception ait lieu. La semaine a expiré et Affi N’guessan n’est toujours pas allé à La Haye. Ceci confirme clairement que l’exprésident du FPI et son clan ont été effectivement mis sous embargo par Laurent Gbagbo.C’est aussi la preuve que Gbagbo ne reconnaît plus Affi comme le président du FPI. Tous les actes et autres déclarations d’Affi N’guessan et ses partisans ne peuvent être que pure distraction.
Source :

Le Quotidien Abidjan : Dernière Mise à jour : 25/04/2015

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment