12162017Headline:

Des parents d’élèves aussi se plaignent de l’augmentation des frais scolaires/ Réactions en Côte-d’Ivoire

Des parents d’élèves se prononcent sur les frais d’inscription en Côte-d’Ivoire: « Après les 3000 francs du Coges, je ne paie plus rien »

La rentrée scolaire 2017-2018 ouverte en Côte d’Ivoire depuis le 11 septembre 2017, s’est déroulée avec des heurts dans plusieurs établissements . Les élèves d’abord , et de plus en plus des parents d’élèves se plaignent de l’augmentation des frais scolaires. Réactions.

Ouattara Mariam « J’ai payé des droits d’examen pour ma fille en classe de 1ère »

« Ma fille est en classe de 1ère au lycée moderne d’Anyama, j’ai payé la somme de 6000 FCFApour l’inscription. Cette année scolaire, l’école ademandé de payer en plus la somme de 10 000 FCFA dans laquelle il est inclus des droits d’examen, pourtant ma fille ne passe pas d’examen cette année. Je m’y suis rendu pour avoir des explications, mais je n’ai pas eu gain de cause. C’est trop, je n’ai même pas encore acheté un seul cahier à ma fille ».

Sanogo Awa « Après les 3000 FCFA du COGES, je ne paie plus rien »

« Mes enfants sont tous à l’école publique.Dès le début de l’année, on m’a fait savoir que l’école est gratuite. Franchement lorsque je fini de payer le COGES qui est 3000 FCFA, je ne paie plus rien à l’école. De plus, l’année scolaire passée, à cause de difficultés financières, je n’ai pas pu payer le COGES mais cette, on ne m’a pas demandé de compte. J’ai donc réglé seulement que pour cette année 2017-2018 ».

Mohamed Koné : « Les parents d’élèves, veulent savoir à quoi sert réellement le COGES »

« Les COGES, franchement je ne sais pas à quoi ils servent réellement. Après les 3000 FCFA en début d’année, les petites cotisations, n’en finissent pas jusqu’à la fin de l’année. Tantôt,pour des photocopies tantôt, pour les compositions. Tenez-vous bien, chaque composition moi je paie 200 FCFA. On s’interroge alors sur la destination des 3000 FCFA, payés en début d’année. »

Kouakou Allangba, Epse Allangba : « Qu’on nous explique réellement ce que gratuité veut dire »

« En plus de l’inscription en ligne à 6500 FCFA, j’ai payé physiquement à l’école la somme de 5000 FCFA pour ma fille en 6ème. Elle m’apprend encore que je dois payer 2000 à son professeur qui dit vendre des manuels scolaires. Qu’on nous explique avec exactitude ce que gratuité veut dire ».

Afrikipresse.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment