10242020Headline:

Deux bateaux de pêche “chintok” ont été saisis au port d’abidjan

bateaux chinois

Deux bateaux de pêche chinois ont été saisis pour pêche illégale dans les eaux territoriales ivoiriennes dans le cadre d’une opération de la Marine nationale en Côte d’Ivoire, précisément par le patrouilleur P1401 Eémergence, le mercredi 26 novembre 2014 à Abidjan.

Selon un officier supérieur de la Marine nationale que nous avons joint par téléphone, hier, les bateaux saisis sont à quai à la Marine nationale. Selon lui, une procédure est lancée pour donner une suite attendue à cette affaire, vu que ce n’est pas la première fois que la Côte d’Ivoire subit cette infraction.

Il faut noter que le ministère des Ressources animales et halieutiques dirigé par Kobenan Kouassi Adjoumani, s’est résolument engagé contre la pêche illicite non déclarée et non réglementée du fait des milliards de francs Cfa de pertes des pays victimes, notamment la Côte d’Ivoire. Les limites ivoiriennes dans le domaine maritime et l’inexistence de système adéquat de surveillance favorisent les pirates des eaux.

Cependant, depuis quelque temps le gouvernement de la Côte d’Ivoire fait des efforts dans ce sens afin d’assurer la répression contre la pêche illégale en se ré-équipant. C’est en août 2014 que le gouvernement a inauguré le bâtiment «Émergence », à la base annexe de la Marine nationale, à Abidjan-Plateau. Cet outil de défense a été mis à la disposition de la Marine pour la sécurisation des eaux ivoiriennes.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles